vendredi, 26 mai, 2017
Les Carnets de Maxime Sentence – Avril 2013

Les Carnets de Maxime Sentence – Avril 2013

Retrouvez régulièrement, en exclusivité sur le Bréviaire, une nouvelle note de Maxime Sentence. Incisifs et pertinents, poétiques et acides, ses carnets apportent un regard perçant et drôle sur le monde et la société contemporaine.

« Je ne suis d’aucun monde. Ma seule patrie est l’humour. Sans superstition, sans croyance, sans idéologie, sans illusions autres que celle de croire que je n’en ai aucune, ne me restaient que l’humour et le cynisme. Par cynisme, j’ai choisi l’humour. » Maxime Sentence.

6466 – Une petite énigme ?

Qui a dit, répondant à une question d’un journaliste au sujet du projet de « moralisation de la vie publique » de François Hollande :
(Entendu à la télé — Chaîne d’info — jeudi 11 avril 2013)

« […] mais les Français, ils n’attendent pas ça ; les Français, ils attendent avant tout qu’on résoude leurs problèmes (sic) [le chômage, etc.] »

? Ma petite nièce de quatre ans, dyslexique ? mon poisson rouge ? Luc Chatel

Un indice ?
Il fut ministre de l’Éducation nationale.

5 085 – Les chômeurs pourraient se montrer plus respectueux du travail qu’ils fournissent aux agents du Pôle emploi !

4 737 – Comment attendre du système scolaire français qu’il pousse très fort les citoyens vers le haut, quand Nagui et ses amis les tirent si fort vers le bas ?

3 179 – La pauvreté est une expérience très enrichissante.

6 365 – Semaine de la Francacophonie ?
Mon ennemi, ce n’est pas l’Anglais qui, insidieusement, cherche à m’imposer sa langue ; mon ennemi, c’est moi, qui ne suis pas assez vigilant, et ne prends pas soin du trésor inestimable qui m’a été momentanément confié.

6 339 – Je n’invente rien ; tout ce que j’écris, je le puise dans mon imagination.

6 399 – Mardi 2 avril 2013
Le cas Cahuzac. Qu’on ne compte pas sur moi pour tirer sur une ambulance… surtout quand elle est toute noire et avance au pas.
Cela dit, notre ancien ministre du Budget n’est décidément pas très futé : il passe aux aveux le 2 avril ! Le croyez-vous ? Le benêt eut-il procédé à son grand déballage seulement un jour avant, la France entière concluait à une plaisanterie de circonstance…
Plaisanterie de fort mauvais goût, certes, mais aussitôt amnistiée !

Voir les notes plus anciennes

 

A propos de Maxime Sentence

Maxime Sentence
« Je ne suis d’aucun monde. Ma seule patrie est l’humour. Sans superstition, sans croyance, sans idéologie, sans illusions autres que celle de croire que je n’en ai aucune, ne me restaient que l’humour et le cynisme. Par cynisme, j’ai choisi l’humour. » Retrouvez les Carnets de Maxime Sentence : http://www.lebreviairedespatriotes.fr/category/carnets/
Revenir en haut de la page