lundi, 27 mars, 2017
Nicolas Dupont-Aignan se réconcilie avec Napoléon et les bonapartistes
Nicolas Dupont-Aignan (montage).

Nicolas Dupont-Aignan se réconcilie avec Napoléon et les bonapartistes

Après avoir critiqué l’Empereur assez durement, Nicolas Dupont-Aignan semble revenir à la raison, conscient que son parti ne peut pas se couper des nombreux bonapartistes qui le composent et le soutiennent.

Dans un entretien accordé à Franck Abed en septembre 2011, le président de Debout la République s’était montré très « hésitant » sur Napoléon Ier, dénonçant ses « défauts énormes », ses « excès », l’accusant d’avoir « joué avec la France » et allant même jusqu’à qualifier son action de « criminelle ».


France Bonapartiste avait alors « réprouvé » et « condamné » ses propos, jugeant que NDA avait cédé « à la mode actuelle du dénigrement systématique de pans entiers de notre histoire ». « M. Dupont Aignan par un jugement malheureux prend le risque de se couper d’une part non négligeable d’un électorat lui étant jusqu’ici favorable » concluait le communiqué.

Un message qui a, semble-t-il, été entendu. Nicolas Dupont-Aignan s’était déjà rattrapé en 2012, lors de la campagne présidentielle, dans un entretien vidéo accordé à Christian Bourdeille et David Chanteranne où il se montrait plutôt favorable aux deux Empires :

Poursuivant sur cette ligne de raison, le maire d’Yerres (Essonne) participera le 5 mai 2013 aux Invalides à un hommage rendu à Napoléon Ier et aux soldats de la Grande Armée. Il sera aux côté de S.A.I le Prince Jean-Christophe Napoléon, prétendant au trône impérial français, de S.A.I la Princesse Alix Napoléon et des associations napoléoniennes.

« Je ne peux que me féliciter de sa présence, celle-ci marque dans le marbre le combat commun que nous menons », se réjouit David Saforcada, le président de France Bonapartiste.

A propos de Christopher Lannes

Christopher Lannes
Directeur de publication du Bréviaire des patriotes. Journaliste indépendant TV Libertés, Ojim.

3 commentaires

  1. Je ne vois là qu’un coup d’opportunité politique ! Après avoir vivement critiqué l’Empereur, il se réconcilie avec les bonapartistes ? Stratégie politique. De plus il a participé à l’hommage aux Invalides avec Jean Christophe Napoléon ! Qui est ce Jean Christophe ? Un homme proche de l’UMP et travaillant pour une banque américaine à New York, un mondialiste en somme ! Cet homme est selon moi indigne de Napoléon le Grand (  » L’argent n’a pas de patrie; les financiers n’ont pas de patriotisme et n’ont pas de décence; leur unique objectif est le gain.  » ).

    Vive l’Empereur !

  2. L ‘ Empereur Napoléon 1er a mis en place la Banque de France et il a fait une partie de l’ Europe.Aussi, je pense que la monnaie doit être européenne.Ce qui diffère avec le point de vue de  » debout la République  » qui veut une monnaie uniquement française.L ‘europe n’ a un avenir qu ‘en s ‘unifiant et en le commençant en utilisant la monnaie.Seulement , on doit s ‘attacher à développer un autre domaine et ne pas s’ arréter sur l’ Euro et le mécanisme financier.D ‘autres secteurs ont besoin d ‘être développés en Europe.

  3. depuis, le temps nous a montrer que NDA avait bien joué double jeu … il n’a que faire des Napoléon et des bonapartistes sauf pour s’en servir ….

Revenir en haut de la page