lundi, 22 mai, 2017
Un bel exemple de démocratie locale et de bon sens.

Plouagat : Les habitants sauvent leur église par référendum

L'Église Saint-Pierre de Plouagat (Crédits : Diocèse de Saint-Brieuc)

L’Église Saint-Pierre de Plouagat (Crédits : Diocèse de St-Brieuc)

Certains rasent les églises envers et contre tous, d’autres prennent la peine de demander leur avis aux habitants de leur commune. C’est le cas du petit village de Plouagat (Côtes-d’Armor, Bretagne), où les habitants ont été consultés par référendum.

Et le résultat est sans équivoque : la restauration de l’église Saint-Pierre a été adoptée par 80 % des votants. Ce résultat se fait sur la base du dépouillement de plus de la moitié des suffrages, lors de ce scrutin officiel qui a mobilisé un peu plus de 50% des 2 016 électeurs inscrits. La majorité des inscrits étant atteinte, la décision s’impose légalement au Conseil municipal.

L’église avait été fermée en mars 2012 pour des raisons de sécurité. Le maire (DVG) avait alors fait appel à un cabinet d’étude qui avait estimé le coût des réparations à 1 100 000 euros HT. Au regard de cette somme, énorme pour la commune de 2 522 habitants, celle-ci a interrogé les habitants. Grâce à leur vote, l’église ne sera pas rasée comme à Gesté où un maire PS fait impunément détruire l’église de sa ville.

Malgré une hausse d’impôt et/ou l’abandon d’autres projets de la commune, les habitants ont choisi de sauver leur patrimoine, leur identité. La France profonde n’est pas morte, un certain bon sens populaire non plus. Pour les élus, « le référendum est, avant tout, un instrument de démocratie directe, car il permettra aux électeurs d’intervenir directement dans la conduite de la politique de la commune, qui aura des retombées sur l’avenir de Plouagat ». Un bel exemple de démocratie locale.

Christopher Lings

A propos de Christopher Lannes

Christopher Lannes
Directeur de publication du Bréviaire des patriotes. Journaliste indépendant TV Libertés, Ojim.

10 commentaires

  1. Un vote à saluer et un processus démocratique à préserver.

  2. Bravo!!soutenons ces initiatives et ne baissons pas les bras en face de ce Tsunami « du politiquement correct » et de l’ideologie actuelle qui veut aneantir nos racines ,nos familles etc….ne lachons rien!

  3. Si une collecte était mise en place, je participerais volontiers aux frais de restauration de l’église. Et, je pense que je ne serais pas la seule aprés tout le retentissement que  ce remarquable référendum a eu dans la presse. Il serait dommage de ne pas en profiter !!

  4. Enfin ! Voilà une bonne nouvelle !
    Continuons de préserver la France…

  5. Même si une église était désertée par les fidèles, elle devrait néanmoins être conservée. Elle fait partie de notre patrimoine à tous en ce sens que, même s’il arrive que nous soyons athées, agnostiques ou incroyants, nous sommes tous chrétiens de par notre CULTURE. Oublier cela reviendrait à oublier qui nous sommes et d’où nous venons.
    Au demeurant, une église est un lieu idéal pour organiser des concerts, payants évidemment. Cela constitue, entre autres, un moyen à la fois efficace et agréable pour collecter de l’argent, et permet de garder vivant l’héritage musical dans lequel l’Eglise a historiquement joué un rôle d’une importance incontournable.

    • OUI !
      Vous avez tout à fait raison. Je ne suis pas Chrétien mais j’adore nos églises de village. C’est notre patrimoine nos racines. Tant de personnes ont fait leurs prières dans ces lieux, tant de voeux de mariages, d’enterrements, d’espoir. Des vies ce sont joué dans ces lieux. C’est notre devoir de respecter cela.

  6. bravo. une partie de notre patrimoine sauvé. vive la France.

Revenir en haut de la page