samedi, 21 octobre, 2017

3 avril 1782 : La flotte de Suffren bat les Britanniques au large de Gondelour

Le 3 avril 1782, la flotte française du bailli de Suffren affronte la flotte britannique de l’amiral Hugues au large de la ville indienne de Gondelour.

Cette ville, détenue par les Anglais, fut la capitale des comptoirs commerciaux français aux Indes, sur la côté de Coromandel. L’épisode se déroule dans le cadre de la Guerre d’indépendance des États-Unis, qui vit Français et Britanniques s’affronter jusque dans les colonies indiennes. Dans son journal, un officier anglais donne le déroulement des faits :

« Nous avons été à Gondelour, la place a été sommée le même jour, 2 avril 1782. Le 3, elle a capitulé et cette journée s’est passée à régler les articles de la capitulation. Le 4, au matin, notre petite armée s’est mise en bataille devant un poste et la garnison est sortie tambour battant mèche allumée, et a rendu les armes. Cette garnison consistait en une vingtaine d’invalides, un nombre égal d’infirmes dans les hôpitaux, et environ sept à huit cent cipayes qui ont pris service chez nous. Les Blancs ont été envoyés à Madras pour être changés par un nombre égal de prisonniers. Quoique cette crique ne soit pas considérable, elle nous offre un lieu fermé pour notre dépôt et pour établir nos hôpitaux ; nous allons nous porter aujourd’hui à Magicoupan à trois quarts d’heures de lieue de là. »

La bataille remportée par les Français, la ville fut occupée et la flotte de secours britannique de l’amiral Hugues, arrivée l’année suivante (tableau ci-dessus), fut repoussée.

Christopher Lings

A propos de Christopher Lannes

Christopher Lannes
Directeur de publication du Bréviaire des patriotes. Journaliste indépendant TV Libertés, Ojim.
Revenir en haut de la page