mercredi, 24 mai, 2017
Julien Rochedy : « Se focaliser sur la haine de l’islam, un obstacle à la lutte contre l’immigration »
Julien Rochedy, directeur national du Front national de la jeunesse (FNJ).

Julien Rochedy : « Se focaliser sur la haine de l’islam, un obstacle à la lutte contre l’immigration »

Directeur national du Front National de la Jeunesse (FNJ), Julien Rochedy est depuis quelques temps dans le collimateur de ce qu’on pourrait appeler la « nébuleuse laïcarde », en tête de laquelle figure Riposte Laïque. Visiblement, tenir des propos réfléchis et sans haine ni hystérie sur la religion musulmane ne fait pas partie de leurs critères d’acceptation – surtout quand on porte une barbe ! Celui-ci a accepté de répondre à nos questions sur ce sujet épineux.

Alors comme ça, on se laisse pousser la barbe à la salafiste ?

Il me semble que la barbe à la salafiste se porte sans la moustache, non ? Plus sérieusement, au-delà de l’aspect humoristique de cette question, je vais vous raconter quelque chose : Jean-Marie Le Pen n’a de cesse de me reprocher, gentiment bien-sûr, cette barbe que je porte, plus ou moins longue, depuis des années. C’est un immense sujet de discorde, amical, entre nous ! Pour lui, un européen doit être nuque et menton glabres. C’est sa culture patriotique et militaire des années 50 et 60…

Je lui rétorque que cette « mode » du glabre et du rasé chez les patriotes et les militaires n’a en fait que cinquante-soixante ans à peine ; que dans l’armée française au début du XXème siècle existait même une loi qui obligeait les officiers à porter la barbe ; que les Européens et les Français, des Francs jusqu’aux sapeurs de la légion en passant par les croisés qui portaient la barbe très longue, ont toujours eu du « poil sur la gueule ». On en discute tout le temps et on en rigole, mais il n’en reste pas moins qu’il ne s’y fait pas… Et puis c’est vrai qu’aujourd’hui la barbe est un peu coincée entre celles des hippsters et celles des salafistes… Mais ce n’est pas grave, je la garde !

À votre avis, pourquoi ces mouvements ultra-laïcards vous ont-ils à ce point dans le collimateur ?

Je crois qu’ils tiennent à ce que leur discours islamophobe soit l’alpha et l’oméga du Front National, et donc, par là, du patriotisme français. Ils se sont donc braqués quand j’ai osé dire ce que j’en pensais. Il est quand même drôle de voir des gens qui crachaient il y a peu sur le nationalisme français et ses représentants – tel, justement, Jean-Marie Le Pen – se réveiller d’un coup par peur de l’islamiste et venir vous donner des leçons sur ce que doit être le vrai patriotisme. Je n’ai pas la prétention, dans mes billets sur mon blog, de dire, moi, ce qu’il doit être : je ne fais que partager quelques idées et surtout quelques humeurs, car ce n’est pas un site du Front National, il ne s’agit que de mon blog…

Peut-on, comme ils le font souvent, résumer la France à la République ? D’autant que la laïcité n’a pas attendu la République pour exister…

Je ne le crois pas. Mais je ne veux pas entrer en polémique avec ceux qui auraient besoin de la République pour défendre la France. L’important reste que tous les Français viennent au patriotisme, qu’importe leur truchement pour ce faire. Mais qu’ils ne viennent pas donner de leçons aux autres patriotes qui n’ont pas attendu des vidéos d’égorgeurs islamiste pour se dire que l’immigration n’était pas une bonne chose pour notre pays.

Sur votre blog, vous expliquez que focaliser son combat sur une religion c’est passer à côté du vrai combat pour la sauvegarde de l’identité française. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Effectivement. Dix millions d’immigrés chrétiens d’Afrique, évangélistes d’Amérique ou bouddhistes d’Asie affecteraient tout autant l’identité de mon pays. L’intégration serait avec eux plus facile me dit-on ? Sans doute, mais moi je ne veux pas avoir besoin de recourir à de l’immigration pour mon pays, quelle qu’elle soit. Je tiens à mon peuple, charnellement, je ne veux pas qu’il change.

J’ajoute une chose : un discours islamophobe aussi violent que peut l’être celui d’une Christine Tasin déclarant tranquillement que « l’Islam est une saloperie » pourrait même être demain un obstacle à une véritable lutte contre l’immigration. Car que va-t-il se passer lorsque les patriotes que nous sommes arriveront au pouvoir ? Pour stopper l’immigration musulmane, et, surtout, subsaharienne, qui va se démultiplier sous la pression démographique dans les années à venir, il va falloir que nous nous entendions avec les pays du pourtour de la Méditerranée, dont beaucoup – vous n’êtes pas sans le savoir – sont musulmans. Ces pays auront d’ailleurs eux aussi à affronter l’immigration subsaharienne : il devra donc être urgent de mettre en œuvre des politiques communes pour la stopper. Alors, dans ces conditions, comment irons nous discuter avec des partenaires en ayant au préalable raconté sur tous les toits que leur religion était « une saloperie » ? Ça n’a pas de sens.

C’est pourquoi il faut s’en tenir à ce que nous sommes plutôt qu’à ce que sont les autres. La France n’est pas terre d’Islam, point barre. Ça ne veut pas dire pour autant que l’Islam n’a aucune valeur.

Une France laïque, au sens où l’entendent ces militants, est-elle une France qui renie son identité chrétienne, voire son identité tout court ?

Je n’en sais rien, je ne suis pas dans leur tête et ne partage pas vraiment leurs dilections ni leurs options. Je sais juste que lorsque je pense à la France je ne songe pas qu’à la question religieuse. Je veux dire : l’identité d’un territoire n’est pas que religieuse, elle est liée à son peuple avec son volet ethnique, culturel, etc. C’est pourquoi on ne peut se focaliser sur une croisade religieuse.

Je vous prends un exemple : l’identité de Mayotte, gravement mise en danger par une immigration massive. Pourtant, Mayotte est musulmane, et les immigrés qui entrent le sont aussi, musulmans. Il n’en reste pas moins que l’immigration comorienne de Mayotte met en danger l’identité de l’île. Comment est-ce qu’on analyse cette situation quand on ne regarde les choses que par le seul prisme de l’islamophobie ? Allez-y, dites moi !

Lecteur de René Guénon, vous ne souffrez visiblement pas d’une haine primaire à l’égard d’un certain Orient. Quelle est selon vous la grandeur de la civilisation islamique ?

Encore une fois, il est difficile de parler de cela maintenant parce que désormais beaucoup de Français, lorsqu’ils pensent à l’Islam, pensent, au choix, à la racaille de banlieue ou à l’égorgeur de l’État islamique ! Dans ces conditions, si vous vous mettez à parler de la grandeur de l’Islam, vous passez pour un dhimmi ou pour un inconscient gauchiste ! J’éviterai donc d’entrer trop dans les détails de ce que je peux aimer dans l’Islam, car d’ailleurs mon rôle n’est pas de commenter les religions. Je vous dirai juste que j’aime la diversité des nations et des cultures et que toutes, peu ou prou, ont le droit de se défendre face au broyeur de la mondialisation.

Pensez-vous que l’islam s’oppose à l’idée de nation et que l’on ne peut pas être musulman et patriote français (NDLR : Voir notre entretien avec Camel Bechikh sur le sujet) ?

Il existe des patriotes français qui ont une foi musulmane et qui ont à cœur de parfaitement s’assimiler. Ceux là, peu nombreux, je crois que l’arbre France peut les intégrer à lui. Maintenant je le répète : l’Islam n’a pas à devenir majoritaire sur le sol français et européen, et je dirai donc à mes amis musulmans que s’ils veulent vivre leur foi en toute cohérence, alors il serait préférable qu’ils rentrent en terre d’Islam.

Quant à ceux qui voudraient imposer leur foi sur notre sol, on leur rappellera par la force qu’il faudra qu’ils oublient, et vite. Encore une fois il n’y a aucune faiblesse ni aucune compromission dans mes propos, mais il n’y a aussi aucune haine ni aucune intolérance vis à vis d’une religion en particulier. C’est une position équilibrée. Mais j’ai peur que par les temps qui courent, ces positions là ne peuvent plus être entendues. Il faut crier avec les loups ou être traité comme une brebis. Entre les loups et les brebis je préfère l’image de l’ours de nos forêts : ne le fais pas chier sur son territoire sinon il va t’en cuir, mais il ne viendra pas t’emmerder sur le tiens.

Nous avons besoin de votre soutien pour vivre et nous développer :

A propos de Christopher Lannes

Christopher Lannes
Directeur de publication du Bréviaire des patriotes. Journaliste indépendant TV Libertés, Ojim.

38 commentaires

  1. Julien Rochedy est un garçon jeune qui, à ce titre représente la relève de son parti. Il est dynamique et en cela il est un gage de force vive pour notre parti et pour notre pays.
    Sur de nombreux sujets, il a de l’audace, de la clairvoyance et une capacité persuasive forte comme par exemple sur l’Europe.
    J’aimerais qu’il poursuive son ascension politique et je suis confiant sur sa capacité à monter très haut.
    Cependant, sur l’Islam, il se trompe. Il se trompe sans doute de bonne foi et avec une idée qui se voudrait d’anticipation, mais il se trompe.
    Pour parler d’Islam comme il le fait, il faut n’avoir pas lu le Coran.
    C’est en effet le Coran qui pose problème plus que les musulmans eux-mêmes dont la plus part, fidèles de base, non pas lu cde livre et se contente d’une approche imparfaite, partielle et partiale de ce livre.
    Lorsque Julien dit : « Effectivement. Dix millions d’immigrés chrétiens d’Afrique, évangélistes d’Amérique ou bouddhistes d’Asie affecteraient tout autant l’identité de mon pays. » Il n’a sans doute pas tout à fait tord, sauf que ce n’est pas eux qui sont en situation de l’affecter, mais l’Islam dont se revendiquent les agresseurs de notre modèle social et de civilisation.

    Lorsqu’il dit : « La France n’est pas terre d’Islam, point barre », qui pourrait le contredire ? Cependant lorsqu’il ajoute. « Ça ne veut pas dire pour autant que l’Islam n’a aucune valeur. », il se trompe car il n’est qu’une idéologie politico-religieuse hégémonique à vocation universelle autoproclamée et prosélyte au-delà de toute conception humaniste usant de moyens inacceptables.

    Lorsque Julien dit « L’identité d’un territoire n’est pas que religieuse ». Je réponds possible sauf que concernant la France, son identité est aussi et largement Chrétienne. Je crois qu’il n’est pas utile de beaucoup argumenter. Il suffit de considérer les noms de nos villes et de nos quartiers, la beauté la grandeur et le nombre de nos Eglises et cathédrales, d’énumérer les jours fériés dont notre calendrier est balisé. Et puis surtout il est déterminant de se retourner un instant pour contempler les 2000 ans de notre histoire qui n’ont jamais démenti cet aspect de son identité, même pendant la terreur.

    Enfin, je note que Julien dit « Il n’en reste pas moins que l’immigration comorienne de Mayotte met en danger l’identité de l’île ». Il a certes raison mais comme Mayotte est un territoire Français, une fois cette immigration là, qu’est-ce qui l’empêche de faire le saut vers la métropole ? Et c’est donc le territoire national qui est soumis à cet afflux incontrôlé, ce danger fatal.

    Quelle est la grandeur de l’Islam, j’avoue pour ma part que je ne la connais pas et j’ai du mal à désigner le moindre apport dont ait pu bénéficier l’humanité de sa part.

    J’ajoute pour ma part que je n’ai aucune haine pour quelque musulman que ce fût, mais je ne peux me résoudre à admettre que toutes les civilisations se valent en un espace et en un temps donné.
    Je considère par ailleurs que vouloir conserver mes traditions, ma culture et mes valeurs à l’abri divergences agressives qui les menacent, n’a rien d’une quelconque manifestation d’intolérence.

    • Si ce sont les textes le problème … que dire de l’Ancien Testament alors ? que dire du Deutéronome ?
      Tout les passages jugés « immoraux » dans le Coran, sont présent dans les livres antérieurs.

      • Oh là ! Vous ne comprenez rien au religion. A la différence de l’Islam, le Christianisme et le Judaïsme ont compris que leurs textes étaient issus d’une autre époque. D’une part, ceux-ci racontent des histoires de batailles entre peuples qui ont historiquement existées. D’autre part, leur mode de vie était différent d’aujourd’hui parce que le contexte était difficile. Par exemple, ils ont eu l’exil vers Babylone. Enfin, si vous pensez que condamner l’homosexualité est un problème, il n’en reste pas moins que cette orientation sexuelle pose pas mal de questions aujourd’hui notamment autour du sida et du mariage et adoption pour les couples de même sexe. Le problème pour l’Islam est qu’il n’y a pas de contextualisation du Coran, que ce soit pour le discours tolérant (Médine) ou guerrier (la Mecque). Donc, il faut qu’ils changent en profondeur leur doctrine mais nous ne pouvons pas leur reprocher de défendre leur identité.

      • Qu’en savez vous que l islam ne contextualise pas ces textes scripturaires ? Nan mais vous etes serieu la ? il y a plus de 70 courants différents avec toutes D ENORMES dessacords entre eux , et j en veux pour preuve qu actuelement , les islamistes égorgeurs s en prennent le plus (n’en deplaise a certains) principalement a des pays musulmans comme la syri et l irak (ou la libye ect..) , d ailleurs les seuls appologetes d un islam vindicatif et imperialiste sont tous sous la tutelle de petro monarchie du golf comme l aranbie saoudite (qui sont des bases américaines dans la region et des états artificielles) , et le talmud aussi et contextualiser ? nan parce que si j fait n parrallele entre les propos de maimonide et al maniere dont les noirs sont traiter en israel (pays qui a incorporer dans sa constitution le talmud tiens tiens) , on peux aisément affirmer que la contextualisation supposé des textes religieux du christianisme et du judaisme sont tous aussi relative que la non cvontextualisation des textes scripturaires en islam.

      • Je pense que vous n avez jamais lu le Deuteronome, sinon vous trouveriez le Coran extremement pacifique, genereux et noble…
        Aujourd’huii le danger vient de l’ élite juive talmudo/sioniste qui manipule tout le monde et en priorité des gens comme vous et non de l’Islam…. D’ailleurs il suffit de regarder les videos du rabin Rav Ron Chaya pour le comprendre, il dit en gros: »Vous les goys on vous tirera par le cheveux pour que vous alliez combattre les musulmans et ce pour la plus grande gloire d’Israel…. » Le petit coq…
        Relisez le grand intellectuel français: L.F Celine et vous comprendrez… Enfin je l espère…

      • A Antoine Billot on ne leur reproche pas de défendre leur identité mais qu’elle se fasse en gommant la nôtre non ! Chez eux oui mais en Europe et plus encore en France non !

      • « le Judaïsme [a] compris que [ses] textes étaient issus d’une autre époque »
        Euh… j’ai un léger doute là-dessus.
        http://rutube.ru/video/59af977ed0242919873787bfa9d09dd3/
        Le judaïsme est au moins aussi dangereux que l’islam.
        Je dis bien au moins.

      • L’AT n’est pas la parole in-crée de Dieu , le Qran, si. Cela fait une grosse différence.

      • Moi, Peter Sellers

        une grosse différence que vous êtes bien sure incapable de définir ou d’expliquer.. Fut un temps nous avions l’orientalisme français, une façon de penser l’orient et des intellectuels qu’on nous jalousait.. Surtout les anglais.. seul quelque uns de leurs militaires du terrain se sont rapprochaient de notre niveau d’intelligence.. et de bienveillance.
        Depuis qu’on portent des tee-shirts avec des drapeaux anglo-saxons c’est la course à l’oignon concentrique et les cons centrés à la dilettante islamophobienne qui ne faiblit pas.. Combien d’experts sur les plateaux télé qui maitrisent le corpus Islamique et pourtant éprouveraient toutes les difficultés à déchiffrer le mot Loukoum en arabe.. Nous ne sommes plus.. rendons nous à l’évidence… c’est pourquoi certains s’ingénient à expliquer l’autre à travers le marre de café durant la pause..

      • La différence, Monsieur, c’est que la Bible, puisque c’est à cela que vous faites référence n’a pas la même ambition de prosélytisme que le Coran. Par ailleurs, son influence, sur les évènements du monde d’aujourd’hui, est inexistante comparée à celle du Coran.
        Dons, je persiste et je signe le problème est bien le Coran (dont je vous recommande l’édifiante lecture°.

    • FIFRE Jean-Jacques, vous dites: « concernant la France, son identité est aussi et largement Chrétienne. Je crois qu’il n’est pas utile de beaucoup argumenter ».

      Eh bien pourquoi pas justement, il serait intéressant d’argumenter sur cette question. Etes-vous bien sûr que la France d’aujourd’hui a une identité chrétienne ? Si oui, que lui reste-t-il véritablement de chrétien ?
      Je pense plutôt qu’elle a une identité païenne, anté-chrétienne, stricto sensu, c’est-à-dire une identité héritée des païens d’avant l’avènement du Christ…

      En effet, si les Français étaient véritablement de culture chrétienne, s’ils suivaient véritablement Jésus-Christ, ils seraient comme lui circoncis :
      « Et lorsque furent accomplis les huit jours pour sa circoncision, il fut appelé du nom de Jésus, nom indiqué par l’ange avant sa conception. » (Bible, NT, LUC II, 21).
      Combien de français se prétendant chrétiens ou d’héritage chrétien, sont circoncis aujourd’hui? Les chrétiens d’orient, entre autres, la pratique toujours (Ces derniers n’ont pas suivi sur ce point, le commandement de Paul de Tarse – un auto-proclamé apôtre, qui plus était lui-même circoncis – d’abolir cette noble pratique…). Et j’entends bien sûr les chrétiens d’Orient et leur progéniture… (c’est-à-dire, même ceux n’étant plus de croyance chrétienne mais ayant hérité du christianisme), qui continuent cette pratique culturelle chrétienne… Vous me suivez…

      Ensuite, si les Français étaient de culture chrétienne, ils ne consommeraient pas de porc comme le Christ:

      « Vous ne mangerez pas le porc, qui a la corne fendue et le pied fourchu, mais qui ne rumine pas: vous le regarderez comme impur. » Lévitique-Chapitre : 11 Verset : 7.
      Je cite ici l’Ancien Testament, mais c’est quand même la Bible et surtout, Jésus a bien dit :

      «Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu, non pour abolir, mais pour accomplir. Car en vérité je vous le dis, tant que le ciel et la terre ne s’effaceront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrive. Celui donc qui supprimera l’un de ces plus petits commandements et qui enseignera aux hommes a faire de même sera appelé le plus petit au Royaume des cieux». (Matthieu V. 17-19). [soit dit en passant, ‘Paul’ signifie petit…)

      Quant à l’architecture, tout le monde sait bien qu’elle est en continuité historique et culturelle des architectures d’édifices des cultes religieux la précédant.

      Pour ceux qui se réclament du Christianisme ou du moins héritier d’une culture chrétienne, il serait plus judicieux pour eux de se mettre en premier lieu, à lire les textes fondateurs du Christianisme puisque être français ce n’est pas seulement s’exprimer en français mais c’est aussi vivre la culture chrétienne… encore faudrait-il pour ce faire, la connaitre.

      A bon entendeur, salut!

    • Il est particulièrement amusant de voir quelqu’un recommander la lecture du Coran pour en constater les « dangers » alors qu’il ne l’a visiblement pas lu lui même… D’ailleurs on est bien en peine de trouver quelque critique constructive du Coran dans vos propos, excepté le fameux fantasme d’un Islam qui serait, je vous cite, une « idéologie politico-religieuse hégémonique à vocation universelle autoproclamée et prosélyte au-delà de toute conception humaniste usant de moyens inacceptables. » Permettez moi de vous faire remarquer, cher monsieur, que bien que vous revendiquant de la lecture du Coran vous n’apportez aucune source ni citation coranique. Premier point. Second point, il suffit de lire les dix première pages du Coran pour tomber sur la citation suivante: « nulle contrainte en religion » ou « il n’y a pas de contrainte en religion » suivant les traductions. C’est à dire que l’être humain a le choix, c’est d’ailleurs pour ça qu’il est doté de libre arbitre. Et les citations de ce genre sont légion dans le Coran. Donc monsieur, non vous n’avez jamais lu le Coran, vous avez simplement allumé votre téléviseur, aperçu des « extrémistes égorgeurs » et en avez conclu que c’était le discours coranique. Vous avez également certainement écouté religieusement toute la doxa médiatique qui prétend comme vous que l’Islam est une « idéologie politico-religieuse hégémonique à vocation universelle autoproclamée et prosélyte au-delà de toute conception humaniste usant de moyens inacceptables. » Cette phrase sent tellement le réchauffé qu’elle vous disqualifie automatiquement comme penseur… J’ajouterais que cette même doxa présente les patriotes comme des « fachos ». Très sérieux. Avant de recommander des lectures aux autres, il convient de lire et de se cultiver soi même. Et d’être honnête…

  2. Je préfère de beaucoup l’analyse de Julien Rochedy à celle de Christine Tasin en laquelle je n’ai aucune confiance. Julien dit entre autre que la France n’est pas terre d’islam et qu’il préfère l’attitude de l’ours à celle de la brebis, ce en quoi je lui donne raison.

  3. Vite au pouvoir pour remplacer ces incapables la honte du monde entier avec un charlot au sommet et sa cour d ignares.
    J ai honte d être Français

  4. Je m’inscrit absolument dans les vues de J Rochedy. Le sens premier de notre combat est de promouvoir et de perpétuer notre civilisation. Afficher une haine viscérale de l’Islam n’est en rien nécessaire et louable, il faut simplement lutter contre l’immigration et sauvegarder notre patrimoine identitaire pagano-chrétien.

    • Ce n’est pas une haine viscérale c’est une haine tout court de l’islam ! La faute en est à ces politiques et ces français aveugles, j’ai plus de 55 ans et lorsque je vois tous ces nykabs, ces tenues de folklore arabique coranique islamiste oui j’ai le regret de dire que même et surtout en tant que chrétienne j’ai envie de vomir, je ne reconnais pas mon pays, une minorité arabe, africaine, asiatique oui et après stop !

      • Si c’est la tenue des musulmanes qui vous fait vomir, de surcroît en tant que chrétienne, sachez que ces musulmanes ressemblent bien plus aux vraies chrétiennes d’antan avec leurs voiles sur la tête que certaines françaises d’aujourd’hui, victimes des modes vestimentaires anglo-américaines…

        Vous savez aussi très certainement que les plus anciennes représentations de la Sainte Vierge Marie, illustraient celle-ci avec un voile couvrant sa chevelure ainsi qu’une large robe.
        En fait, à l’époque, c’était une coutume universelle de se couvrir la tête en public, aussi bien dans la culture juive (3 Maccabées 4.6 [livre apocryphe]; Mishna, Ketuboth, 72a-b) que dans la culture gréco-romaine (Plutarque, Oeuvres morales, 3. 232c; 4. 267b; Apulée, L’Âne d’or, 11.10).

        Cette tenue que vous semblez ne pas apprécier, n’est donc pas une tenue spécifiquement musulmane mais également chrétienne.

      • Je vous en prie dites aussi que la burka est juive et chrétienne également, la Vierge Marie ne portait pas le nykab que je sache ni les femmes juives de l’époque. Se couvrir la tête pour entrer dans une église oui ce qui ne se fait plus d’accord mais on le retirait à la sortie ! Cessez de faire des comparaisons !

  5. C’est une vision équilibrée, rare aujourd’hui. Le danger c’est l’immigration massive, non l’islam. Peu de gens parlent de l’immigration chinoise, pourtant avec ses moyens financiers et humains, elle monte en puissance. A Prague le plus grand marché de la ville est 100% chinois.

    • Tout à fait d’accord avec vous ! Les immigrés de confession musulmane ne sont pas les seuls responsables de la crise identitaire. C’est l’assimilation pour tous les personnes étrangères qu’il faut faire.

      • L’assimilation? Ah non. Pourquoi cette obsession? L’assimilation, c’est le refus de la différence de l’autre. Chacun a son histoire, son identité. Pourquoi faire d’autrui ce que’il n’est pas et que la nature n’a pas fait de lui?
        En outre, l’assimilation mène au remplacement de population au changement de substance.
        N’ayons donc pas recours à l’immigration de peuplement. C’est le problème de fond.

      • Pour moi, l’assimilation est l’acculturation aux valeurs de notre pays par notre langue et notre culture. De quoi parlez vous quand vous dites que chacun à son identité ? Êtes vous multi culturaliste ?

      • A Billot Vous ne comprenez pas ce que veut dire Philippe ! L’assimilation pour des peuples comme les musulmans est impossible et ils ne veulent pas de notre culture ils sont venus implanter la  » leur  » !

      • Ah d’accord !

      • Avant de parler de crise identitaire, – qu’il faudrait que vous définissiez pour être plus clair, si crise identitaire il y a du moins – il y a une crise beaucoup plus ravageuse, qui pourrie la vie de milliers voire de millions de citoyens et citoyennes françaises : il s’agit de cette prétendue crise économique, dette du pays, qui est ni plus ni moins qu’une invention, une mascarade, un gros mensonge, simplement une tentative d’exploitation de notre pays, de ses ressources et de ses habitants, par de prétendus dirigeants… (qui ne dirigent rien du tout d’ailleurs, mais qui appliquent simplement les ordres de patrons de multinationales ou de banquiers multimilliardaires qui ont fait fortune à partir de rien: l’usure… terme remplacé par « intérêt » pour faire moins peur à ceux qui avaient pour interdit religieux cette pratique honteuse).

        De nombreuses entreprises françaises se sont fait volées des millions d’euros par une mafia bien documentées… est-ce des arabes ? des immigrés maghrébins ? des africains ? des russes ou encore des chinois ? Allez voir par vous même si vous êtes tant protectionnistes et patriotes et si vous aimez réellement la France… Une fois que vous aurez compris que ce ne sont pas ces derniers qui sont coupables de tous les maux du pays (ceux-ci n’ont même pas un seul petit représentant politique), vous aurez certainement bien avancé…

        je vous aide un peu dans vos recherches :

        http://chalonscope.fr/tag/chalons-en-champagne/

        Ce n’est pas la seule région touchée, croyez-moi.

  6. En revanche , je tiens (en tant que musulman ayant recu aussi une education chretiene du a mon metissage) a valider la justesse de al cause defendu ici par monsieur rochedy. Tres equilibré comme demarche je trouve , simple et concis , il a tout mon respect, et j espere que sa ligne primera sur celle d’un chauprade qui decidement ne va que donner raison a tout les détracteurs du FN pour diaboliser ce partie.

  7. Très bien ce qu’il dit. Seul bémol avec l’exemple qu’il donne concernant Mayotte. L’identité Mahoraise est Comorienne, c’est la colonisation Française qui en est l’anomalie.

  8. Le seul hic c’est qu ils ne veulent à 90% ni être indépendants ni être comoriens. C’est beau les grandes idées mais y a la bouffe aussi…

  9. Il a une position respectable et je crois que c’est cela la meilleure solution. Je suis né en France depuis plus de quarante ans et je suis musulman et je réfléchis à rentrer au pays, car si je ne veux en aucun cas faire le jeu des ennemies des nations et disons le clairement cela sent mauvais très mauvais pour nous en Europe, c’est triste, mais c’est comme cela. Je dois m’entendre avec celui qui me tend la main.

    Car j’ai vraiment peur que cela finisse très mal et la France ne s’en remettra jamais c’est certain. Pourquoi croyez-vous (certain que je connais qui son de véritable voyou non pas eu une révélation divine ) que tous ces jeunes partent faire le djihad sous l’œil bienveillant de l’occident (les corrompus qui corrompt leur peuple) ? Avoir sur place une petite armée le jour ou la France décidera de couper avec Israël et les USA et se tourner vers la Russie

    La Yougoslavie est un exemple frappant . Riposte laïque lutte en générale contre dieu, c’est leur problème, mais quand leur maître n’auront plus besoin d’eux, ils les lâcheront. Car pour être crédible, il faut être indépendant et si le Français veut sauver son pays, ils doivent en devenir maître dans tous les domaines ce n’est pas un secret, c’est la recette

  10. Le seul prosélytisme du Coran
    est l’évacuation du doute dialectique
    à propos de l’existence intrinsèque
    de Dieu Créateur et non géniteur
    Supérieur (Akbar) et donc transcendant à tout concept
    avec ses lots de fixation de vos idées
    sur le devenir de la France
    dont le destin est intimement lié
    à ses oeuvres humanitaires
    qui la sauveront du désastre
    qui guette les nations injustes
    Croyez-vous donc que la France
    soit venue inutilement en Algérie?
    Il est encore trop tôt pour se prononcer
    Les vrais effets se sentiront quand la Méditerranée sera dépoluée
    de tous ces barbares et de leurs amis barbus
    pour montrer le vrai visage de la fraternité en Dieu

Revenir en haut de la page