lundi, 27 mars, 2017
4 février 1536 : Leçon de géopolitique, François Ier s’allie au Grand Turc
François Ier vers 1527 (détail) – Jean Clouet, Paris, musée du Louvre.

4 février 1536 : Leçon de géopolitique, François Ier s’allie au Grand Turc

Le 4 février 1536, le roi de France François Ier signe le traité des Capitulations avec le sultan turc Soliman le Magnifique.

Il ouvre ainsi tous les ports des côtes turques aux navires battant pavillon français, ouvrant la voie à un commerce florissant pour le royaume de France. Également, François Ier se constitue en protecteur des minorités chrétiennes d’Orient. Mais le but principal du traité, c’est avant tout la volonté de faire peser une menace dans le dos de Charles Quint et de briser l’encerclement que fait peser le Saint Empire sur la France.

Cette alliance contre-nature entre un chrétien et un musulman est l’une des leçons les plus parlantes de la « realpolitik ». D’aucuns tenteront de réduire la géopolitique aux idéologies, comme cela a pu être le cas après la seconde guerre mondiale, d’autres la réduiront aux rapports de classe, d’autres à la géographie seule. Il n’en est rien ; la géopolitique doit prendre en compte autant de facteurs qu’il y a de causes à sa réalité.

À ce sujet, lire l’excellent ouvrage d’Aymeric Chauprade, « Géopolitique » (ed. Ellipses, 2007).

Faire un don via Paypal ou par chèque

A propos de Christopher Lannes

Christopher Lannes
Directeur de publication du Bréviaire des patriotes. Journaliste indépendant TV Libertés, Ojim.
Revenir en haut de la page