dimanche, 23 juillet, 2017

4 avril 774 : Charlemagne confirme la Donation de Pépin aux États pontificaux

Le 4 avril 774, Charlemagne confirme à Rome la Donation de Pépin au pape Étienne II, qui a eu lieu en 754, 20 ans plus tôt.

La Donation de Pépin, ou Traité de Quierzy, fait suite à la demande du pape Étienne II à Pépin le Bref – le père de Charlemagne – que lui soit attribuée la Corse comme Patrimoine de Saint Pierre, afin de se défaire de la menace du nouveau roi lombard, Aistolf. Pour influencer la décision de Pépin, la chancellerie pontificale va se servir d’un faux : une donation de l’empereur Constantin Ier au pape Sylvestre Ier en 335. Reconnaissant envers la papauté, qui l’a bien aidé à se placer légitimement sur le trône de France aux dépends des Mérovingiens, Pépin fait la promesse, lors d’un séjour du pape en France en 754, de lui remettre les territoires qu’il aura conquis aux Lombards.

Cette promesse sera officialisée, la même année, lors de l’Assemblée de Quierzy sur Oise. Il est alors question de la Corse et d’autres territoires continentaux comme l’exarchat de Ravenne. C’est la naissance des États pontificaux.

En 774, le 4 avril, Charlemagne, fils de Pépin, confirmera cette donation au pape Adrien Ier, à Rome, alors que celui-ci le lui demandait dans un Liber Pontificalis.

 

Christopher Lings

A propos de Christopher Lannes

Christopher Lannes
Directeur de publication du Bréviaire des patriotes. Journaliste indépendant TV Libertés, Ojim.
Revenir en haut de la page