5 avril 1794 : Georges Danton est guillotiné place de la Révolution

Le 5 avril 1794, l’avocat et homme politique révolutionnaire Georges Danton, par ailleurs franc-maçon, est guillotiné place de la Révolution.

Cette exécution fait suite aux arrestations des « indulgents » – faction du club des Cordeliers parmi laquelle figure Danton – du 30 mars, ayant elles-mêmes succédé à l’exécution des Hébertistes, les « exagérés », et à l’opposition entre les Cordeliers et Robespierre. Ils seront accusés de modérantisme et de complot avec l’étranger, accusation répandue en cette période révolutionnaire. En passant devant la maison de Robespierre, dans la charrette qui le conduit à la guillotine, Danton criera : « Robespierre, tu me suis ! Ta maison sera rasée ! On y sèmera du sel ! » Ce dernier sera guillotiné le 28 juillet suivant. Avant de monter à l’échafaud, accompagné par son ami Camille Desmoulins, Danton dira également au bourreau Sanson : « N’oublie pas, surtout, de montrer ma tête au peuple. Elle est bonne à voir. »

VN:F [1.9.22_1171]
Avis: 5.9/10 (26 votes pris en compte)
5 avril 1794 : Georges Danton est guillotiné place de la Révolution, 5.9 sur 10 basé sur 26 ratings

A propos de Christopher Lannes

Christopher Lannes
Directeur de publication du Bréviaire des patriotes. Journaliste indépendant TV Libertés, Ojim, Présent.
Revenir en haut de la page