dimanche, 24 septembre, 2017

LPH – Waterloo n’est pas une victoire anglaise !

Dans l’imaginaire anglais et dans l’imaginaire collectif, Waterloo est une victoire britannique. Symboliquement, c’est vrai. Mais factuellement, les Anglais étaient bien peu nombreux sur le champ de bataille. Sur les 68 000 hommes qui composaient l’armée commandée par Wellington, seules 10 brigades sur 31 étaient anglaises. Et si l’on se place après l’arrivée du prussien Blücher à la fin de la bataille, on peut même affirmer que l’armée coalisée était composée aux trois quarts de soldats allemands. Si cette défaite nous a fait tant de mal, il est temps de prendre notre revanche par le biais des statistiques !

Source : TV Libertés

Cliquer pour plus d'infos

A propos de Christopher Lannes

Christopher Lannes
Directeur de publication du Bréviaire des patriotes. Journaliste indépendant TV Libertés, Ojim.
Revenir en haut de la page