samedi, 21 octobre, 2017
Le Grand Entretien de décembre 2014 avec Pierre-Yves Rougeyron

Le Grand Entretien de décembre 2014 avec Pierre-Yves Rougeyron

Le Grand Entretien du mois de décembre 2014 en compagnie de Pierre-Yves Rougeyron. 

Partie 1 (actualité du Cercle Aristote, retour sur l’affaire Zemmour, sur l’affaire des crèches, laïcité, souveraineté) :

Partie 2 (Définition du républicanisme, monarchie, remigration) :

Partie 3 (Colère des peuples en UE, reprise des relations États-Unis/Cuba, la stratégie contre la Russie, le rôle de l’Arabie Saoudite, retrait de l’Otan d’Afghanistan) :

Merci à Pierre-Yves Rougeyron et rendez-vous le mois prochain pour un nouveau Grand Entretien !

Propos recueillis par Christopher Lings

Voir (ou revoir) l’entretien de novembre 2014

Nous avons besoin de votre soutien pour vivre et nous développer :

A propos de Christopher Lannes

Christopher Lannes
Directeur de publication du Bréviaire des patriotes. Journaliste indépendant TV Libertés, Ojim.

6 commentaires

  1. En Dépit de tous ces événements qui Frappe notre patrie, je tenais a souligner cette très bonne intervention de Mr Pierre-yves Rougeyron, pertinent & éclairé ne tombant pas dans la bassesse de la haine pour la haine contre les gens issue de l’immigration. Merci au Bréviaire d’organiser ces entretiens de qualités

  2. Vraiment passionnant, pourquoi la France n’est elle pas représentée par de telle élites. Je ressens une forte empathie pour le peuple de France ainsi qu’un amour de la patrie dans tous ces propos qui font chaud au cœur , et laisse une petite fenêtre ouverte à l’espoir .

  3. Bonjour,

    Petit message de soutien afin de communiquer toute mon estime envers M. Rougeyron et surtout l’espérance que ses entretiens du mois continueront de nous éclairer pendant longtemps.

  4. Un entretien de très haute qualité encore, bravo au Bréviaire et à M. Rougeyron pour cette discussion qui creuse les sujets de fond.
    A l’heure où on assimile de plus en plus la République à ces élites traîtres et corrompues, il est bon de rappeler qu’il y a un idéal républicain qui a fait ses preuves. L’instruction publique (le seul terme qui vaille. « Education nationale » étant une expression inappropriée) de la fin du XIXème- début XXème en est un magnifique exemple rappelé ici. Au delà des querelles de régimes qui siéent le mieux à la France, il faut toujours garder à l’esprit cette phrase de De Gaulle « il y a d’abord et avant tout la France, puis la Constitution (le régime) puis l’état de droit (la loi) ». Les régimes quels qu’ils soient se sont de toute façon toujours le mieux exprimé par la volonté des Hommes qui les ont fait vivre. A la tête de l’Etat, la volonté prime sur toutes les subtilités de régime. Moralité: ça ne vaut pas le coup de se déchirer sur ces questions, surtout quand la France est dépossédé de ses moyens d’action de base qui forment sa souveraineté.

  5. Je salue cet entretien,qui a pour fil conducteur le sens des priorités pour les patriotes. Évidemment celle de la souveraineté nationale et de l’exécutif fort est première.

    Merci à monsieur Rougeyron d’éclairer Le Bréviaire Des Patriotes.

Revenir en haut de la page