lundi, 22 mai, 2017
Bernard Chalumeau : « Il faut revenir à un système international westphalien »
Bernard Chalumeau, le 2 décembre 2014.

Bernard Chalumeau : « Il faut revenir à un système international westphalien »

Spécialiste en Droit constitutionnel et secrétaire général de l’Alliance pour la Souveraineté de la France (ASF), Bernard Chalumeau a répondu aux questions du Bréviaire des patriotes sur divers sujets tels que le régime constitutionnel, le droit international, Vladimir Poutine, le système westphalien ou encore la remigration.

Propos recueillis par Christopher Lings

Vous avez apprécié cet article ? Pour nous soutenir dans notre démarche, participez à notre opération en faisant un don de 1 euro, accompagné, si vous le désirez, d’un petit message de soutien que nous conserverons précieusement.

Cliquez pour donner 1 euro et 1 soutien

Cliquez pour donner 1 euro et 1 soutien

A propos de Christopher Lannes

Christopher Lannes
Directeur de publication du Bréviaire des patriotes. Journaliste indépendant TV Libertés, Ojim.

6 commentaires

  1. Superbe! Malgré le coformisme ambiant, malgré la conspiration médiatique, malgré les aberrations des politiques, comme c’est actuellement le cas avec l’Ukraine, Bernard Chalumaeu continue, sans fléchir, son combat qui est celui de tous les hommes de vérité et de justice. En particulier, c’est de l’air frais dans le ckimat malsain russophobe qui règne actuellement en France et à l’Ouest.
    Merci au Bréviaire des Patriotes de nous avoir fait entendre cette voix.

  2. Les propos de Bernard Chalumeau, qu’il s’agisse de la France, de l’Europe ou de la situation internationale, tranchent avec bonheur sur le discours ambiant. Bravo!

  3. On va y arriver.
    Même si en ce moment nous sommes en deuil. après le deuil on règlera les comptes

  4. Etablissez des frontières et vous aurez un peuple. Otez-les, il vous reste un poulpe.

  5. Thibaud Le Tricheur

    Bravo. Entretien très intéressant. Discours rafraichissant dans tout le climat et discours ambiant bien pensant. Depuis Pompidou, nos dirigeants sont des traitres à la nation vendus à l’idée européenne. Oui à l’Europe des Nations, non à la fédération européenne et son oligarchie financière.

Revenir en haut de la page