Lettre ouverte d’un patriote français à Vladimir Poutine

Lettre ouverte d’un patriote français à Vladimir Poutine

Monsieur le président,

Tout d’abord, permettez-moi de m’excuser au nom de mes compatriotes pour le comportement déplorable des sieurs Elkabbach et Bouleau il y a quelques jours. Non contents d’avoir été reçus par vous, c’est tout juste si ces derniers n’ont pas entonné « La Bannière étoilée » à la fin de l’entretien.

Soyez-en assuré, ces tristes sires – à l’image de nos dirigeants – ne représentent en rien la France à laquelle nous tenons, nous, patriotes français. Vous n’avez d’ailleurs pas manqué de rappeler à ces messieurs qu’il fut un temps pas si lointain, sous la présidence du général de Gaulle, où cette France indépendante et souveraine existait encore. Vous avez salué la mémoire de notre grand homme, et nous vous en remercions.

En bon Westphalien, vous avez montré votre attachement à ces règles internationales aujourd’hui dépassées par l’impérialisme atlantiste et son droit-de-l’hommisme à deux vitesses. Un impérialisme qui n’a, semble-t-il, pas effleuré outre mesure la conscience de vos deux interlocuteurs, qui ont préféré retourner cette accusation contre vous.

Ces grands démocrates sont d’ailleurs bien incapables, à l’instar de nos gouvernants européistes, de relever leurs propres contradictions. En effet, ne s’indignent-ils pas du rattachement démocratique de la Crimée à la Russie tout en applaudissant une prise de pouvoir armée et illégitime à Kiev ? Ne vous qualifient-ils pas de dictateur lorsque votre score électoral et votre côte de popularité les feraient pâlir d’envie ? Quand les mots n’ont plus de sens, le monde n’en a guère plus.

Sachez, monsieur le président, qu’il demeure en France une majorité de citoyens attachés à la souveraineté de leur pays et qui refusent la domination étasunienne et mondialiste. Aussi, vous n’êtes sans doute pas sans savoir que vous êtes un personnage très apprécié parmi les milieux patriotes, et même au-delà. La raison en est simple : nous souffrons, depuis la chute du général de Gaulle, d’un cruel manque de vrais hommes d’État, incarnant le pays et se battant pour ses intérêts.

Ainsi faut-il voir, au travers de cette popularité soudaine, une certaine nostalgie de l’époque où la France tenait encore sa place dans le monde et où celle-ci était entre les mains d’un grand homme tel que vous l’incarnez aujourd’hui par-delà l’Oural. Nous sommes passés des Louis XIV, Napoléon et autres De Gaulle à François Hollande, ectoplasme parmi les spectres. Je vous laisse imaginer le traumatisme…

Aujourd’hui, le sentiment national est en pleine renaissance et la demande d’un chef d’État digne de ce nom se fait clairement ressentir, entre autres, à travers cet intérêt pour la Russie. Non pas que nous souhaitions, naïvement, passer d’un maître à l’autre en échangeant la laisse de l’Oncle Sam contre celle du Tsar, mais simplement que nous aurions tout à gagner à nous libérer de cette emprise mortifère. Et vous aussi, d’ailleurs ! Ne préféreriez-vous pas voir une France libre et souveraine comptant parmi vos partenaires plutôt que soumise à vos adversaires les plus résolus ?

Cette ambition française de constituer une « troisième voie » fut d’ailleurs l’un des fers de lance de la diplomatie gaullienne. Aussi est-il bon de rappeler qu’elle est une constante dans l’histoire de notre pays, toujours habile pour constituer des « alliances de revers » afin d’échapper à son encerclement. Nos intérêts convergent, et l’amour commun entre nos deux nations n’est plus à démontrer. Il serait d’ailleurs amusant de comparer la francophilie qui règne en Russie à la haine suprématiste anglo-saxonne qui nous est vouée de l’autre côté de l’Atlantique… Passons.

Pour conclure ce modeste mot, monsieur le président Poutine, permettez-moi de vous souhaiter gloire et réussite dans le redressement de votre pays. Nous saluons également vos actions en faveur de la renaissance orthodoxe ainsi que l’aspect traditionnel que revêtent tous vos projets. Plus que jamais, nous espérons, nous aussi, emprunter ce même chemin du renouveau, et nous retrouver ensemble, un jour, sur le banc de notre amitié jamais éteinte.

Avec tous mes respects.

Christopher Lannes

Adhérer

VN:F [1.9.22_1171]
Avis: 9.8/10 (77 votes pris en compte)
Lettre ouverte d'un patriote français à Vladimir Poutine, 9.8 sur 10 basé sur 77 ratings

A propos de Christopher Lannes

Christopher Lannes
Directeur de publication du Bréviaire des patriotes. Journaliste indépendant TV Libertés, Ojim, Présent.

17 commentaires

  1. Vincent le patriote

    Magnifique. L’on dirait que les mots sortent de ma bouche au mot près! Merci Monsieur Lings.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Avis: 4.9/5 (19 votes pris en compte)
  2. Vraiment inspiré, authentique et chargé de vérité cette lettre merci !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Avis: 4.9/5 (15 votes pris en compte)
  3. Merci d’avoir écrit ce texte pour ce Grand Homme !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Avis: 4.9/5 (13 votes pris en compte)
  4. Merci d’avoir écrit ce que j’ai sur le coeur.
    Mr Poutine est un exemple.
    en France nous avons son semblable, Marine le pen.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Avis: 4.2/5 (16 votes pris en compte)
  5. Christopher Lings
    Christopher Lings

    Merci à tous pour vos commentaires.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Avis: 5.0/5 (7 votes pris en compte)
  6. de Fouchier Fabrice

    Bravo Christopher Lings, une fois de plus, et pas la dernière!
    Merci aussi pour vos fidèles retransmissions de RTL et ITELE d’un autre grand bonhomme, bien de chez nous!
    Vous êtes une des chevilles ouvrières médiatiques de la résistance à la dictature de la pensée unique « pour tous »
    Cordialement

    VA:F [1.9.22_1171]
    Avis: 5.0/5 (7 votes pris en compte)
  7. Comparer Marine Lepen à Mr. Poutine… Stp non…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Avis: 3.2/5 (10 votes pris en compte)
  8. Je me joint à votre démarche. Il est crucial que M. Poutine ainsi que les chefs d’états des autres pays sachent que nous respectons et voulons garder de bonnes relations diplomatique avec chacun d’entre eux. Vive la France!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Avis: 5.0/5 (7 votes pris en compte)
  9. Bravo pour cette belle lettre , rendant un peu de dignité à la France , notre chère patrie
    vive la France et vive de Gaulle !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Avis: 5.0/5 (7 votes pris en compte)
  10. Votre lettre Monsieur au Président Poutine fait du bien à nos coeurs car elle nous redonne force et Foi dans nos compatriotes, et Dieu sait que nous avons besoin de tonus de courage pour supporter l’insupportable, ce gouvernement et ces français encore indéçis, soumis, à la pensée unique voire même collaborateurs de cette dictature socialiste ! Je veux croire qu’Il ou Elle viendra ce ou cette leader comme est venue Jeanne D’arc autrefois ! Une Lorraine qui est heureuse d’être en osmose avec les patriotes du Bréviaire !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Avis: 5.0/5 (3 votes pris en compte)
Revenir en haut de la page