« À la racine de toutes les frictions d’aujourd’hui, il y a une crise de l’être ! »
Tours et clocher de l'abbaye de Cluny (crédits : wikimediaCC).

« À la racine de toutes les frictions d’aujourd’hui, il y a une crise de l’être ! »

Alors que la France est frappée par une crise non seulement économique et sociale mais aussi –et peut-être surtout– identitaire et morale, alors que les esprits sont marqués par une perte des repères et une confusion des notions, il paraît nécessaire de ne pas s’arrêter aux seules questions d’actualité mais de revenir aux fondamentaux et de rechercher une vue sur le long terme de la philosophie politique. Tel est l’objet de cet entretien avec Guillaume Bernard, maître de conférences à l’Institut catholique d’études supérieures*.

 

Ce contenu est réservé aux adhérents.
 

Se connecter S’inscrire
VN:F [1.9.22_1171]
Avis: 9.9/10 (7 votes pris en compte)
« À la racine de toutes les frictions d'aujourd'hui, il y a une crise de l’être ! », 9.9 sur 10 basé sur 7 ratings

A propos de Guillaume N.

Guillaume N.
Passionné par le débat d'idées, je m'intéresse à tout ce qui touche à l'Homme en général, et à l'histoire, la politique, Paris et notre douce France, en particulier. Jeune diplômé en économie, j'aspire à faire partager les vertus du bonapartisme: synthèse de la gauche et de la droite, des traditions et de la modernité, vecteur de pragmatisme et du rejet du dogmatisme.
Revenir en haut de la page