lundi, 11 décembre, 2017
« Grandeur de l’Islam », par Gaston Wiet

« Grandeur de l’Islam », par Gaston Wiet

« Il est impérieux, pour apprécier l’Islam contemporain, de faire appel à des notions historiques, prises évidemment dans leur développement schématique. Pour comprendre l’évolution des évènements et surtout l’attitude des hommes, il importe pour les premiers d’étudier les antécédents, et pour les seconds de chercher à connaitre les mobiles qui les font agir. »

C’est ainsi que commence l’ouvrage de Gaston Wiet dont nous allons parler. Cette citation est pleine de bon sens, n’importe qui ayant deux sous de jugeote l’accordera. Pourquoi présenter ce livre ? Tout est dit dans la citation introductive. Parce qu’on entend trop de bêtises innommables sur l’islam (la religion) et sur l’Islam (le peuple et la terre). Parce que trop de gens parlent sans savoir, jugent sans connaitre, regardent mais ne voient pas, écoutent mais n’entendent pas. Parce qu’aujourd’hui et depuis quelques années, l’Islam est présenté comme l’ennemi de l’Occident capitaliste sans raison valable, si ce n’est la propagande américano-israélienne. Pourquoi l’Islam est-il l’ennemi de l’Occident ? Parce que ce dernier refuse d’admettre que l’Islam est foi et loi, qu’il est utilisé comme rempart à l’impérialisme libéral-libertaire, parce que son modèle économique méprise l’usure et la recherche de profit, antithèse de notre système.

Ce livre, qui n’est pas une thèse islamophile à outrance, mais un ensemble de textes, expliqués, contextualisés, permettant à chacun d’y voir un peu plus clair sur cette question de l’Islam, sans pour autant trouver toutes les réponses. En espérant que cela incitera chacun à aller chercher plus d’informations ailleurs et de son propre chef.

Dieu a doté tous les hommes (ou presque) de l’intelligence, il serait péché de ne s’en servir point.

Dans un climat actuel de tensions et d’inquiétude, où les factieux désignent trop vite le coupable idéal pour faire taire toute force de débat ou de critique et cacher ainsi les vraies causes des événements, le citoyen se doit de s’informer et de ne pas se laisser berner par l’émotion. Parce que nous ne devons pas laisser journalistes et politiques penser à notre place, éteignons nos télévisions, et lisons.

À propos de l’auteur

Gaston Wiet (1889-1971) est un orientaliste français, diplômé de l’Ecole des langues orientales et licencié en droit. Il enseigna le turc et l’arabe comme maître de conférence à Lyon, puis comme professeur au Caire. En 1914, il est mobilisé et décoré de la médaille d’or serbe pour la bravoure. Il reprend ensuite ses activités d’enseignement à Lyon, puis à Paris, avant d’être nommé directeur d’un musée d’art arabe au Caire de 1926 à 1951, dont il écrit une grande partie du catalogue. De retour en France, il est nommé professeur de langue et littérature arabes au Collège de France, et est élu en 1957 à l’Académie des inscriptions et belles-lettres. Il a rédigé de nombreux ouvrages et a également traduit et annoté les écrits d’un grand nombre d’auteurs arabes, aussi bien anciens que contemporains.

L’ouvrage

Grandeur de l’Islam est écrit en 1961. Son but : raconter, par le commentaire de textes de tous genres —chroniques, poèmes, textes scientifiques — l’épopée de l’Islam, de Mahomet à l’Empire ottoman en passant par le khalifat Abbasside, le sultanat mamelouk, et bien d’autres encore, ou comment l’islam, par le biais de tribus nomades du désert d’Arabie, a conquit, en mille ans, la moitié du monde en passant par la Palestine, la Perse, l’Egypte, le Maghreb, l’Espagne, les Balkans, jusqu’aux confins de l’Inde.

L’objectif de l’auteur, par le commentaire de nombreuses sources littéraires, magnifiques, veut démontrer que si l’islam est un, l’Islam lui est une mosaïque de peuples différents priant le même Dieu tout-puissant dans la même direction, et que donc un Perse ou un Turc n’est pas un Egyptien, ni un Arabe. L’islam, c’est une tentative d’harmoniser la foi et l’amour de Dieu avec la métaphysique grecque, la raison, la science.

L’ouvrage de Wiet a aussi un grand intérêt historique : contrairement à l’idée que le Moyen Age fut marqué par l’affrontement manichéen de deux forces antithétiques, à savoir l’Europe chrétienne et l’Orient musulman, Gaston Wiet nous démontre bien le contraire. Les rapports furent conflictuels certes, mais parfois cordiaux, voire amicaux. Charlemagne ne recevait-il pas des ambassades d’Orient chargées de présents pour le plus grand des princes d’Occident ?

Nous invitons vraiment chacun à lire cet ouvrage, magnifiquement bien écrit et relativement court (519 pages) qui vous fera voyager à travers les siècles et le monde, en plus de vous offrir un regard neuf sur une question toujours brûlante aujourd’hui.

WIET Gaston, Grandeur de l’Islam, Paris, 1961, rééd. Kontre Kulture éditions, Saint Denis, 2014, 519p.

Commander sur Kontre Kulture

Nicolas Champion

Nous avons besoin de votre soutien pour vivre et nous développer :

A propos de Louis Landais

Louis Landais
Etudiant, passionné d'histoire et des Humanités en général.

11 commentaires

  1. L’ islam comme toutes les Religions Monothéistes est des idéologies totalitaires basées sur un principe simple… Prendre le pouvoir sur l’esprit. Nous sommes en présence d’un système de pensée primitive et archaïque qui s » appuie sur la peur et la crainte de l’humain . Le pouvoir par la verticalité. Rien à voir avec la spiritualité, qui est une quête personnelle…introspective, et donc immatérielle… Le théisme est schizophrénique.

    « Que l’Amour soit roi. Que la Connaissance soit reine. Et que l’Unité soit… « 

    • Si la quête spirituel personnel est le chemin qui mêne à la transcandence de l’être et de se détacher du matériel, ne parle-t-on pas de verticalité? Comment peut-on atteindre cet état sans les enseignements des grandes religions? S’imaginer pouvoir acquérire cette connaissance par la seule force du saint-esprit, n’est-ce pas un peu arrogant? Sinon celui-ci d’être un nouveau prophéte et créer une autre religion…

    • ah la méconnaissance parfaite, en un paragraphe tu distilles plein d’inéxactitude, d’abord la religion musulmane nous LIBERE l’esprit contre le MAL c’est dire LA SERVITUDE à l’argent, au matérialisme ambiant, et la vanité de ce bas monde, je pourrais développer si tu le veux, ensuite tu dis « appuie sur la peur et la crainte de l’humain » bizarrerie non? on craint pas l’humain on ne craint que Dieu, d’ou sors-tu ces sottises? bon après les belles phrases du genre « Le théisme est schizophrénique »‘, n’atteigne pas les cerveau sains…

  2. Apparemment ici nous sommes confrontés à l’athéisme et une méconnaissance de la Chrétienté ! Quant à l’islam c’est une idéologie/religieuse copié sur un peu de Christianisme et beaucoup de Judaïsme comme l’écrit si bien Chateaubriand dans le génie du Christianisme et d’autres penseurs et philosophes ! Etant des entités nous sommes à la fois déistes et théistes, dans nos prières nous nous adressons directement à Dieu pour les chrétiens Père Fils Esprit saint (trinité) et nos lectures des pères de l’Eglise, philosophes et chercheurs ne l’oublions pas ainsi que les paroles de Jésus Christ ses paraboles parfois demandent une explication donc besoin de théologien. Si schizophrénie il y a cherchez ailleurs que chez les chrétiens, please !

  3. Le christianisme c est fini certain on bien fait le travail pour le détruire
    Aujourd’hui certain se disent canto
    Mais ce ne sont que des mots car leurs comportement n a rien de religieux
    A bon entendeur…

  4. C’est un excellent ouvrage, et de la part d’un connaisseur, un homme à la fois de terrain et de recherche.
    Cette focalisation sur l’Islam par certains (je ne vise aucun commentaire mais plutôt nos médias) est véritablement malhonnête.
    Je m’explique, on nous rabâche depuis longtemps maintenant que tout est relatif, qu’il n’ y a pas d’absolu ou de règles immuables… Pourtant vous conviendrez par exemple que la validité d’une théorie scientifique est acceptée (jusqu’à preuve de son contraire) tant que ses prédictions correspondent à des observations réelles ! Réelles c’est le mot, c’est la même chose pour les concepts en philosophie, un philosophe est un homme qui invente des concepts, un bon philosophe est homme dont les concepts se vérifient par l’expérience, par le réel ! En parlant de réel je ne limite pas ce dernier à la réalité matérielle mais à l’efficacité sur notre monde.

    C’est la même chose pour les religions, le tout est de comprendre quels critères choisir dans le réel, pour ma part je n’en vois pas 200 !
    Une religion comme le Catholicisme a permis à une partie de l’humanité de vivre plus de 1000 ans en constante progression morale (bien entendu avec des hauts et des bas , nous ne sommes que des êtres humains après tout), a permis de maintenir un taux de natalité suffisant sans pour autant exploser comme depuis un siècle, a fait éclore des cultures extrêmement riches et diverses…

    L’Islam a réussi de la même manière sur une autre partie de l’humanité que cela plaise ou pas à certain !

    Il n’ y a pas 200 raisons à cela, c’est parce que les principes de bases de ces religions possèdent intrinsèquement une partie de Vérité ! Je ne dis pas qu’elles suffisent à tout, mais comme pour les lois de Newton, ces religions, théories ont des vérifications dans la réalité ! Alors aujourd’hui nous savons que les lois de Newton ne sont qu’un cas particulier de la relativité restreinte mais cela ne change pas le fait que les lois de Newton aussi possèdent une partie intrinsèque de vérité, les avions volent, ca marche !

    Ce que je tente de dire est que prétendre que l’Islam est mauvais pour l’humanité comme certains le font est bien entendu totalement ridicule, à l’inverse depuis la révolution libérale de 1789 et ses prémisses que sont la Renaissance et la Reforme, qu’ont ils apporté ?

    Génocide Vendéen, conquête de l’Empire, colonisation, guerre la plus meurtrière que l’on avait vu jusque là entre la France et l’Allemagne, première et seconde guerre mondiale, guerre froide…

    Explosion de la natalité mondiale (car croire que le libéralisme n’est pas installé en Afrique est une blague même s’il a ses limites la-bas), perte totale de repères moraux, perte totale de culture, perte totale de l’Art (et je rappelle que l’Art est ce qui différencie l’être humain des autres espèces animales mais aussi des autres espèces humaines (Neandertal, Erectus…), matérialisme à outrance, décadence… et pourtant nous sommes à l’apogée du monde libéral…

    Mais l’escroquerie intellectuelle vient du fait de dire qu’il y aurait 7 millions de musulmans en France, là est la bêtise ! Je ne dis pas qu’il n’ y a pas au moins 10 millions de français d’origine immigrée récente mais que l’extrême majorité ne sont pas du tout des musulmans mais des libéraux !

    Dire qu’il y a 7 millions de musulmans en France est du même niveau que de dire qu’il y a 40 millions de catholiques en France, vous conviendrez que c ‘est une farce !
    En France, il y a 50 à 60 millions de libéraux les catholiques et les musulmans sont en extrême minorité ! Apres c’est sur que si l’on prend un homme en djellaba ou une femme voilée pour musulmans alors d’accord mais dans ce cas on est sacrement paumé !

    Moi je vois des soi-disant musulmans et chrétiens se balader dans des centres commerciaux comme si c’étaient des jardins d’Eden ou des musées, vouloir se payer des choses insignifiantes… Et si les banlieues ont une idéologie ce n’est surement pas l’Islam mais bien le libéralisme (course au succés, à la starittude…) et la délinquance mimée sur le model US en est une preuve flagrante.

    Pour ne pas comprendre que depuis 2 siècles nos élites de toutes sortes s’acharnent à détruire tout système traditionnel pour le remplacer par un modèle libéral, il faut être complètement aveugle, sourd et muet !

    Il y a autre chose qui me consterne et me fascine à la fois, c’est l’imagerie collective que les gens ont du monde musulman comparé à la réalité des faits ! Si on demande à un passant dans la rue la plus grande menace sur Terre, il vous dira surement l’Islam alors que dans les faits, jamais le monde musulman n’a été aussi faible et attaqué !

    Les armées libérales ont détruit l’Irak (qui avait des millénaires je rappelle, 500000 enfants massacrés…), la Libye, la Somalie, le Soudan, le Yemen, la Palestine, la Syrie (en ce moment même)… les derniers bastions sont l’Algérie (et encore le libéralisme y devient écrasant), plus ou moins l’Egypte, l’Iran, l’Indonésie.
    L’Arabie saoudite et ses voisins sont totalement vassalisés.

    Si on faisait un décompte des massacres que les musulmans ont accompli et le même décompté pour les armées libérales… on aurait un sacré rapport !!! Du genre 0,00000000000000000000000001 et encore ! On oublie que ce ne sont pas les musulmans qui ont inventé la guerre moderne, les chars, les missiles, les virus en laboratoires…… et encore moins la propagande ! Cela me fascine que des gens s’illusionnent sur la prétendue sur-dangerosité de l’Islam alors que c’est totalement l’inverse qui a lieu !

    L’acquisition de marché est le même objectif de toutes les guerres depuis 1789 mais on nous rabâche que ce sont les victimes des libéraux qui sont fautifs…. Le pire est que tout cela sincera quand il n’ y aura plus un seul marché non-libéral à conquérir…

    Pour finir je rappellerai que la proximité idéologique n’est pas du tout judaïsme, protestantisme, catholicisme contre Islam mais bel et bien Catholicisme, Islam contre Judaïsme et Protestantisme !

    Quand j’entends Zemmour dire que le Coran invite toutes les 3 pages à tuer des chrétiens et des juifs… je crois qu’il ne se rend pas compte malgré d’autres qualités chez lui qu’il se ridiculise totalement !

    N’importe quel jobard qui a vraiment lu le Coran sait qu’un musulman croit en Jésus Christ, qu’il le considère comme le Messie, qu’il vénère la Sainte Vierge, que c’est l’archange Gabriel qui a transmis la parole divine à Mohammed…

    D’ailleurs le dernier livre de Houellebeck en est un exemple même si ces abrutis de journalistes osent le mettre sur le même niveau que celui de Zemmour (d’ailleurs en Allemagne des journalistes ont reproché cela aux journalistes français, c’est également pour cela que H a cessé sa campagne de promotion pour na pas que son livre soit vu comme une suite de Zemmour alors que c’est l’opposé) alors qu’il n’en est rien, son livre est une apologie des sociétés traditionnelles et un sauvetage de la France par l’Islam du point de vue des principes d’une société !

    Bref, Grandeur de l’Islam est un ouvrage à lire et relire pour se faire une véritable idée de l’Islam et de son règne car je crains que comme pour le Catholicisme, ses jours soient comptés dans ce monde tout du moins.

  5. Va parler de la « grandeur de l’islam » aux espagnols,portugais,serbes,croates,bulgares,grecs ou siciliens,des gens qui ont du subir entre quatre et huit siècles d’esclavages sur leurs propres terres sous le joug musulman qu’on rigole un peu!!!
    La France a existé bien avant la chrétienté (certes sous une autre forme) et elle existera bien après l’islam (si parenthèse islamique et soumission au pouvoir musulman il devait y avoir),ne sous-estimez jamais l’âme celte insoumise…
    En tant que musulmans n’oubliez pas que vous n’êtes que des invités chez-nous et que l’hôte commence a en avoir sérieusement marre des mauvaises manières de certains de vos pique-assiettes…

  6. Odile Colcombet-Wiet

    Cela me gêne de voir ces points de vue se référant seulement à la religion musulmane. Mon grand père a surtout voulu démontrer la grandeur d’une culture littéraire et artistique.
    De même que la Bible avait une place de choix dans la liste bibliographique que mes professeurs d’université nous recommandaient pour « comprendre » la culture artistique occidentale, il est logique de ne pas faire l’impasse sur la religion musulmane pour parler de la grandeur de l’islam…

    • L’Histoire est la chose la plus importante pour comprendre d’où l’on vient, ou l’on va et pourquoi.
      Je viens d’acquérir ce livre pour mieux comprendre l’Histoire, mieux comprendre nos frères musulmans avec qui on doit vivre aujourd’hui main dans la main pour les plus sages et dos à dos pour les plus incultes.
      Il ne faut pas écouter ceux qui ne cherchent qu’à critiquer sans comprendre Odile.
      Avant de critiquer une autre culture il devrait d’abord connaitre la leur, lisez et écoutez des historiens comme Mme Sigaut, vous aurez un autre regard sur votre propre Histoire, celle de la France. Vous comprendrez ensuite si votre sagesse vous le permet de vous respectez vous mêmes puis de respectez les autres.
      Merci à votre grand père et à Kontre Kulture.

Revenir en haut de la page