Et si c’était Fillon ?
François Fillon dédicaçant son livre en 2015 (G. Garitan via Wikimedia CC).

Et si c’était Fillon ?

On sait que François Fillon est amateur de course de vitesse et d’endurance. Aujourd’hui, l’intervalle est court pour redresser la France, car du temps, nous n’en avons pas et lui non plus. L’homme de 62 ans a vécu toute sa vie en politique, collaborateur parlementaire de profession et député à 27 ans, il est bien loin d’un Donald Trump: pas populiste pour un sou, il fait partie du système et il nous faut le reconnaître.

Concédons également que son profil correspondrait davantage à celui d’un comptable qu’à l’Homme d’État providentiel. Cependant face à l’offre politique actuelle, il a des cartes à jouer, qu’on le veuille ou non.

Depuis l’élection de Donald J. TRUMP à la présidence du pays le plus puissant au monde, le vent tourne: les Etats-Unis sont enfin en mesure d’opérer un réalignement stratégique en normalisant leurs relations diplomatiques avec la Russie. François Fillon, bien connu et apprécié de Vladimir Poutine, est l’un des seuls candidats à porter aujourd’hui des positions cohérentes sur le dossier syrien, et à vouloir rompre avec la logique de guerre froide. Constant, refusant la doctrine impérieuse du système, les condamnations et la morale « droit-de-l’hommiste », il a déclaré que la seule solution était « d’appuyer toutes les forces qui sont en mesure de battre l’État islamique, c’est-à-dire le régime syrien, les Iraniens et les Russes, même si nous avons des raisons d’être en désaccord avec leur politique ».

Certains, sensibles au programme du Front National, trouveront encore qu’il ne va pas assez loin, en refusant la sortie de l’OTAN et du fait de sa position pro-européenne. Toutefois la conjoncture rend ces derniers éléments relativement secondaires : les principaux arguments économiques pour la sortie de l’Euro paraissent perdre de leur force depuis la forte dévaluation qu’a connue cette monnaie et le réalignement de la politique américaine n’impose plus un retrait immédiat de l’OTAN. Rappelons par ailleurs que cet organisme pourrait être amené à se dissoudre de lui-même du fait des exigences du nouveau président américain en matière de participation financière à l’effort militaire collectif, qui repose aujourd’hui sur les seules épaules des Etats-Unis. De plus, rester dans le commandement intégré nous permettrait de conserver un haut niveau d’information en restant un membre consultable en cas d’action belliqueuse.

François Fillon peut paraître en retard dans ces primaires face à un Sarkozy qui attire encore les suffrages des anciens, perméables à un discours droitier qui ne s’est malheureusement traduit par aucune action concrète lors de son quinquennat. De même, Alain Juppé, favori des sondages, compte sur la gérontocratie et la mobilisation centriste, voire de gauche, afin de l’emporter. Mais tous deux redoutent que François Fillon, troisième homme, se hisse au second tour de la primaire, avec de bonnes chances de l’emporter.

Le Front National ne gagnera pas. Il n’est d’ailleurs pas même certain qu’une telle victoire soit souhaitable, au vu du virage inquiétant accompli par sa présidente, Marine le Pen, dont certains n’hésitent pas à affirmer qu’il s’agit d’une femme de gauche. Fort heureusement pour eux, peu d’électeurs lisent les programmes. Pour autant, éternel champion du premier tour, la mobilisation qui s’ensuivra en cas de duel empêche toute accession au pouvoir. Ceux qui évoquent aujourd’hui l’exemple américain oublient qu’il ne s’agit ni du même système électoral, ni du même contexte et que le scrutin ne comporte qu’un seul tour.

Ainsi, il ne tient qu’à nous de faire basculer les primaires afin de permettre au candidat ayant le meilleur programme pour la France d’accéder aux élections, car chaque voix pèsera bien plus que lors de n’importe quel scrutin standard du fait du très petit nombre d’électeurs qui se déplacera. Et si l’élection présidentielle se jouait maintenant ?

Jérôme Carbriand

► Ne manquez pas le dernier épisode de Sécession avec Julien Rochedy consacré à la victoire de Donald Trump !

Cliquer pour plus d'infos

VN:F [1.9.22_1171]
Avis: 8.1/10 (9 votes pris en compte)
Et si c'était Fillon ?, 8.1 sur 10 basé sur 9 ratings

A propos de Jérôme Carbriand

Étudiant en économie, j'ai outrepassé les limites de l'enseignement universitaire en m'intéressant aux post-keynesiens, j'ai en cela une solide maîtrise des réalités économiques. D'autre part, j'ai parallèlement voué un intérêt particulier à la lecture d'une grande partie de la philosophie occidentale dont l'incohérence générale m'a incité à étudier la "métaphysique". Dans cette voie, certains auteurs m'ont véritablement touché, c'est le cas de René Guénon, Julius Evola et Mircea Eliade. Que suis-je donc, sinon une Cassandre sans génie, dont le seul mérite aura été de tomber avant les autres, écrasé par une foule arrogante et aliénée. Je suis le mouton noir d'un troupeau aveugle, dont les yeux s'entrouvrent pour percevoir l'abîme dans lequel nous nous jetons. Je suis le cauchemar de la modernité et la honte de la Tradition pour avoir enduré la boue d'une époque aussi souillée.

3 commentaires

  1. Il semblerait que ces derniers temps nous imposent d’être de plus en plus pragmatiques.
    Trump plutôt que la folle, Marine plutôt que l’UMPS, Fillion plutôt que Juppé.

    Soyons réaliste, la perfection n’existe pas.

      

    VA:F [1.9.22_1171]
    Avis: 4.0/5 (4 votes pris en compte)
  2. « François Fillon, bien connu et apprécié de Vladimir Poutine, est l’un des seuls candidats à porter aujourd’hui des positions cohérentes sur le dossier syrien, et à vouloir rompre avec la logique de guerre froide. Constant, refusant la doctrine impérieuse du système, les condamnations et la morale « droit-de-l’hommiste » » – On croit rêver quand on sait que c’est Fillon premier ministre qui a fait sauter Kadhafi et fait fermer l’ambassade de France à Damas rompant ainsi tous les contacts diplomatiques entre la France et la Syrie.
    Fillon est un menteur. Ses positions du moment ne sont que des postures électorales. Les actes posés par ce candidat durant sa carrière s’opposent à son discours du moment.

      

    VA:F [1.9.22_1171]
    Avis: 5.0/5 (3 votes pris en compte)
  3. Article prémonitoire dans les faits au vu de l’actualité, mais jugement biaisé sur le personnage…

    Fillon a l’apparat du politicien respectable aux idée pragmatiques, mais n’a finalement pas beaucoup de fond, c’est un suiveur sans grandes convictions pour la France et les Français, d’ailleurs le fait d’avoir fait allégeance à Sarkozy à l’époque ne le démontre que trop bien.
    De plus il a le soutien de Bruno Le maire, et qui se ressemble s’assemble, suivre le lien vous verrez ce que PYR en pense:
    https://www.youtube.com/watch?v=7piOF_tgYUw

    Ensuite prétendre que les charges du coût de fonctionnement de l’OTAN ne reposent exclusivement que sur l’économie des Etats Unis est fallacieux. Déjà la majorité des guerres sont exécutées pour leur interets, ensuite la France participe activement au déploiement de troupes militaires sur les nombreux théâtres d’OPEX générés par l’impérialisme US, prétendre le contraire c’est se fourvoyer lourdement.
    Pas besoin d’illustrer ce que j’ énonce c’est une évidence.
    De plus les Etats Unis fourrent leur nez partout et font parti intégrante du commandement de l’Eurocorp qu’ils ont souhaité chapeauter rapidement.

    « conserver un haut niveau d’information en restant un membre consultable en cas d’action belliqueuse. »

    C’est une blague ? Réveil, on parle de l’OTAN pas de l’ONU…. Alors certes nous avons bien été consulté pour l’attaque contre Sadam Hussein, nous avons même refusé dans un premiers temps de participer, et çà à changé quoi ?!

    Si cet article a pour visée de chercher l’approbation du lecteur pour la cas Fillon en critiquant le FN tout en ventant l’arrivée de Trump au pouvoir, c’est peine perdu. Trump est comme les autres, favorable aux ambitions des oligarques de tout bord, il suffit de lire sur le profil wiki US de sa fille Ivanka au passage « spiritualité  » pour comprendre à qui on a affaire.
    Soral se trompe sur ce personnage, PYR est plus raisonnable et laisse planer un doute sur ces intentions, cet article devrait en faire de même.
    https://en.wikipedia.org/wiki/Ivanka_Trump

    Courage fuyons Fillon !! Juppé aussi d’ailleurs, LR ramassis d ‘IST…

      

    VA:F [1.9.22_1171]
    Avis: 0.0/5 (0 votes pris en compte)

Laisser un commentaire

Revenir en haut de la page