jeudi, 27 juillet, 2017
Une brève Histoire de non-France
Drapeau français au Fort de Vaux (Wikimedia).

Une brève Histoire de non-France

Pour eux, la France est un pays ouvert,
Pays de tolérance, par-devers
Ses beaux amis, auprès de ses frères,
Las de ses présupposés fracturaires.

Éconduire le rejet, la hantise,
Absconse et extravagante sottise,
L’antiracisme, le temps des cerises,
Enterre les tristes semaines grises.

Pour eux, la France est un triste manoir,
Piteuses errances en son promenoir,
Que races ensembles de leurs vouloirs,
Agrémentent tous les mièvres couloirs !

Reconnaître les failles nationales,
La diversité, la voie destinale.
L’antiracisme, la fin des salades,
Cimente, nourrit, instruit feue peuplade.

Pour eux, la France est être de passage,
En le monde finance, le brassage,
Le délocalisme, l’homme d’usage,
Déculture: leur opium, le servage.

Déconstruire l’identité française,
Nuire aux nantis d’une telle ascèse,
L’antiracisme, l’hymne de notre ère,
De l’abysse et de la haine ordinaire.

Peuple disparate, je t’ai créé,
Veule patrie est chargée de béer.
Avis trop malpoli, je t’ai honni,
Enjolivée est notre hégémonie !

Anthony La Rocca

Le Bréviaire des patriotes a besoin de vous pour vivre et se développer. Votre soutien est la seule chose qui nous rémunère !  Lisez notre appel du 16 mai 2014

A propos de Anthony La Rocca

Jeune patriote français, étudiant républicain réactionnaire amoureux de notre patrimoine culturel. Je crois que la France a un destin particulier, je refuse qu'elle soit diluée dans le concert des nations. Sur une ligne bonapartiste, je suis favorable à une synthèse entre tradition et progrès, à un État puissant, autonome et bienveillant, représenté par un homme providentiel. Il s'agit tout autant de s'opposer à la xénophilie de nos élites, de sauvegarder une civilisation, de favoriser le progrès social. Je consulte le Bréviaire des patriotes régulièrement.

Un commentaire

  1. Jérôme Carbriand

    Vous avez de véritables qualités poétique. Je trouves qu’en littérature c’est l’art le plus noble et également le plus ésotérique car l’on peut habilement y transmettre des messages cachés.

Revenir en haut de la page