vendredi, 26 mai, 2017
Le Coup d’œil de Rougeyron : « La patience de Poutine aura une fin »
Vladimir Poutine interrogé par TF1 et Europe 1, le 4 juin 2014 (capture d'écran via WAT).

Le Coup d’œil de Rougeyron : « La patience de Poutine aura une fin »

Pierre-Yves Rougeyron est spécialiste en intelligence économique. Il dirige le Cercle Aristote ainsi que la maison d’édition Perspectives Libres.

Alors qu’un avion de ligne aurait été abattu au-dessus de l’Ukraine, de forts soupçons pèsent sur le gouvernement de Kiev. D’après vous, à qui profite le crime et qui en est l’instigateur ?

Pierre-Yves Rougeyron : Il est beaucoup trop tôt pour désigner des responsabilités précises, même si l’hypothèse de l’erreur de tir s’amenuise. La version occidentale pose problème en terme de système d’armes (les rebelles était-il en possession de missiles, et ces missiles peuvent-ils abattre un avion de ligne à 10000 mètres ?). En tout cas, avant toute enquête sérieuse et internationale, c’est l’occident qui tente de profiter de cette tragédie.

Lire le billet de Jacques Sapir au sujet des systèmes de tir

Comment jugez-vous la position diplomatique de Vladimir Poutine et de la Russie par rapport à la crise ukrainienne ?

Je pense que la stratégie d’apaisement de Vladimir Poutine a sous-estimé la volonté des pro-occidentaux de le provoquer, en allant jusqu’à frapper sur les civils. La stratégie des Russes était de laisser pourrir la « révolution ukrainienne ». C’était sans compter sur la brutalité des Ukrainiens qui, d’une certaine manière, reporte le conflit entre les différentes parties de la révolution ukrainienne en frappant les russophones, pendant que les oligarques pro-européens se divisent économiquement le pays.

À l’évidence, les Occidentaux et leurs bras armés à Kiev tentent de pousser la Russie vers une intervention militaire. Est-ce envisageable et peut-on craindre une grave escalade du conflit ?

La patience de Poutine aura une fin, mais l’hypothèse d’une confrontation directe me paraît complexe. Je pense que les créatures de l’Union Européenne veulent avant tout débloquer les fonds de pré-adhésion à l’UE et l’entrée de l’Ukraine dans l’Alliance Atlantique. J’en profite pour vous recommander le site l’Observateur du monde russe, pour ceux qui veulent suivre au jour le jour ce conflit.

Visiter le site de l’Observateur du monde russe

Nous avons besoin de votre soutien pour vivre et nous développer :

 

A propos de Le Cercle Aristote

Le Cercle Aristote est un cercle de réflexion souverainiste créé par Pierre-Yves Rougeyron. Il propose, chaque semaine, des conférences et a lancé également la revue Perspectives Libres.

Un commentaire

  1. Alexandre

    Monsieur ROUGEYRON,

    Il semble que les Spetsnaz, forces spécialises Russes, sont engagées en Ukraine.
    D’ailleurs, sur la Crimée, il semble que les Spetsnaz ont géré cette opération de main de maître.

    Je pense que les Occidentaux ont une lourde responsabilité dans cette affaure, toutefois, sur la Russie, je pense, jour un rôle complexe.

    Cordialement,

    Alexandre

Revenir en haut de la page