22 mai 337 : L’empereur Constantin Ier expire après un baptême ultime

Le 22 mai 337, l’empereur romain Constantin Ier meurt juste après son baptême, épuisé par un règne rigoureux.

Grâce au concile de Nicée en 325, Constantin est l’empereur qui a unifié le christianisme au sein de l’Empire romain en réglant la controverse soulevée par Arius sur la nature du Christ. Alors qu’il est expirant, il se met en route pour Constantinople. Il trépasse à Ancyrona après s’être fait baptisé de justesse par l’évêque Eugène de Nicomédie – qui, paradoxalement, a influencé l’empereur sur la fin de sa vie de sa doctrine arianiste, condamnée par le concile de Nicée.

Se faire baptiser peu avant sa mort était, pour Constantin, le moyen de partir lavé de ses nombreux pêchés. Lui et sa mère, Hélène, sont considérés comme des Saints par les chrétiens orthodoxes.

Christopher Lings

 

VN:F [1.9.22_1171]
Avis: 10.0/10 (1 vote pris en compte)
22 mai 337 : L’empereur Constantin Ier expire après un baptême ultime, 10.0 sur 10 basé sur 1 vote(s)

A propos de Christopher Lannes

Christopher Lannes
Directeur de publication du Bréviaire des patriotes. Journaliste indépendant TV Libertés, Ojim, Présent.
Revenir en haut de la page