mardi, 24 octobre, 2017

24 mai 1842 : Bataille de Congella, premier affrontement entre Britanniques et Boers

Le 24 mai 1842 a lieu en Afrique de Sud la bataille de Congella qui oppose l’empire britannique aux Boers, des blancs descendants de colons néerlandais implantés au XVIIe siècle.

En 1839, les Boers avait déjà quitté la Colonie du Cap, mécontents de l’administration britannique qui avait établi l’anglais comme langue officielle, en se dirigeant vers l’Est, fondant la République indépendante de Natalia après une victoire sur les Zoulous à la bataille de Blood River. Mais dès 1842, le 4 mai, 237 militaires britanniques arrivent du Cap et installent leur camp en territoire boer. Hostiles, les Boers décident alors de s’armer et se font menaçant envers ce régiment.

Ils se rassemblent à Congella et sont, dans la nuit du 23 au 24 mai, attaqués par 138 britanniques commandés par le capitaine Smith et appuyés par quelques pièces d’artillerie. L’échec est total pour l’armée britannique qui essuie un sérieux revers. Il s’agit du premier affrontement entre ces deux factions.

Les escarmouches vont se poursuivre jusqu’à l’arrivée, fin juin, de renforts anglais devant lesquels les Boers ne pourront que se soumettre, se voyant ainsi annexés et intégrés à l’empire britannique. Ils partirent au Nord du fleuve Vaal, fondant en 1852 le Transvaal, qui sera à son tour annexé en 1877, déclenchant la Première guerre des Boers qui vit ces derniers victorieux et les Britanniques fortement désavantagés par leurs uniformes rouge vif.

Les Boers, qui deviendront plus tard les Afrikaners, furent défaits plus tard lors de la Seconde guerre des Boers en 1899. Lors de ce conflit, qui dura jusqu’en 1902, les Britanniques placèrent quelques 116 572 Boers et 120 000 noirs dans des camps de concentration particulièrement inhumains où l’on parle de près de 40 000 personnes mortes des suites de maladie, de famine ou encore d’exposition au soleil.

Christopher Lings

A propos de Christopher Lannes

Christopher Lannes
Directeur de publication du Bréviaire des patriotes. Journaliste indépendant TV Libertés, Ojim.
Revenir en haut de la page