vendredi, 26 mai, 2017

24 juin 1314 : Les Écossais infligent une terrible défaite aux Anglais à Bannockburn

Les 23 et 24 juin 1314 se déroule la bataille de Bannockburn où l’armée écossaise, bien que très inférieure en nombre, inflige une sanglante défaite aux troupes anglaises du roi Edouard II.

La bataille est un fait marquant de la première guerre d’indépendance écossaise. Robert Ier, proclamé roi d’Écosse, met en pratique la technique mise au point par William Wallace à Stirling : le carré de piques, ou schiltrons. La cavalerie lourde anglaise, fleuron de l’armée d’Edouard II, vient s’empaler sur des pieux longs de plusieurs mètres.

Malgré leur écrasante supériorité numérique – 20 à 25 000 hommes contre 5 à 9 000 –, les Anglais furent mis en déroute par le courage et la persévérance des Écossais. En comparaison, le jeune roi Edouard II suscitait peu d’enthousiasme, pour ne pas dire de l’hostilité. D’où la nécessité d’un chef charismatique, respectable et respecté…

Cette bataille est une humiliation totale pour l’Angleterre qui voit sa puissante armée ravagée par des « inférieurs ». Côté écossais, elle parachève l’indépendance du pays, qui le restera jusqu’en 1707.

Christopher Lings

A propos de Christopher Lannes

Christopher Lannes
Directeur de publication du Bréviaire des patriotes. Journaliste indépendant TV Libertés, Ojim.
Revenir en haut de la page