lundi, 29 mai, 2017

Télé-réalité le mal du siècle…

Pour ceux qui doutaient encore de la nocivité de ces programmes, la télé-réalité vient de franchir un nouveau cap avec l’émission britannique « Drug’s Live : The Ecstasy Trial » diffusée sur Channel 4.

Le concept est simple : six volontaires, dont des célébrités, consomment des amphétamines pour voir quelles sont les conséquences sur leur cerveau.

Qui a pu imaginer un sujet de ce genre ? Deux professeurs en psychologie et neuropsychologie qui veulent démontrer les conséquences de la MDMA, le nom scientifique de l’amphétamine, sur les individus.

Derrière cette expérience médicale, plusieurs dangers guettent la société britannique.
Tout d’abord, la normalisation de l’utilisation de ces drogues. Le fait que des célébrités en consomment et “vantent”, devant les caméras, les sensations agréables après l’ingestion, pourrait inciter les plus jeunes à essayer et croire que cela est sans danger. Nous pouvons d’ailleurs entendre de la bouche d’une des participantes, une femme d’une cinquantaine d’années, les effets ressentis : « Je me sens bien, légère. C’est agréable. Mes sens sont en éveil. Les couleurs sont vives, luxuriantes… J’adore. J’ai l’impression de mieux percevoir les sons. Je me sens très détendu et c’est un régal ».

Après les propositions de Marisol Touraine d’expérimenter des “salles de shoot” et de Vincent Peillon, qui s’est prononcé en faveur de la dépénalisation de l’usage du cannabis, je m’inquiète sincèrement quant à la décadence de notre société et de nos politiques.

Je voudrais rappeler, pour finir, les quelques mots prononcés, en 2004, par l’ancien PDG de TF1, Patrice Le Lay : “Soyons réalistes : à la base, le métier de tf1, c’est d’aider Coca Cola, par exemple à vendre son produit (…). Or pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c’est à dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible (…).”

Je crois que tout est dit … 

Mathieu

A propos de Mathieu

Mathieu
Passionné d'Histoire, de politique (inter)nationale et de géopolitique ; je m'attache à faire partager ma passion et ma volonté de débattre sur tous les sujets ... surtout les plus brulants !
Revenir en haut de la page