mardi, 24 octobre, 2017
« Garde à vous » : le service militaire à l’honneur
Crédits : Pierre Olivier / M6

« Garde à vous » : le service militaire à l’honneur

En ces temps de ramollissement des corps et des âmes, l’idée d’un retour du service militaire a le vent en poupe. M6 l’a bien compris, et proposera à partir du 16 février une nouvelle émission, « Garde à vous », qui fera vivre à des jeunes de 18 à 25 ans l’expérience de leurs aînés.

Dans le cadre chargé d’histoire du Fort de Charlemont, place forte des Ardennes proche de la frontière belge, 19 jeunes enfants de la modernité vont se confronter aux épreuves impitoyables d’un authentique service militaire des années 60, sans pause hors caméra. Placé sous le commandement du capitaine Domonique Cortiula, instructeur à Saint-Cyr, un peloton d’instructeur tâchera d’inculquer à la jeune génération sans repères les valeurs militaires, le respect de l’autorité et le service de groupe.

Pour pimenter le tout, ce peloton sera mené par Marius, ancien commando marine et ancien instructeur à l’école des bérets verts, auquel nous avions consacré un reportage en octobre dernier (voir ici). « Les images de l’émission sont fidèles à ce que j’ai vécu. Les équipes se sont adaptées à mon programme », explique-t-il, assurant avoir vu des jeunes transformés à l’issue du tournage.

Cliquer pour commander

Cliquer pour commander

Camaraderie, vie en collectivité, solidarité, dépassement de soi… tant de leçons de vie qui seront ainsi mise à l’honneur, au plus près des conditions de l’époque. Aussi, les scènes de vie de nos jeunes volontaires seront entrecoupées de véritables images d’archive pour rappeler à tous à quoi ressemblait le service militaire de nos anciens. Une dimension historique intéressante qui viendra donc compléter et enrichir cette expérience de télé-réalité originale, adaptée de l’émission britannique Lad’s.

« Ces jeunes gens appartiennent à un autre monde. Défier l’autorité est un jeu, une manière de s’élever ou de se distinguer », a commenté le capitaine du fort, Dominique Cortiula. Avec Marius, nul doute qu’ils se trouveront entre de bonnes mains. « Mon but, c’est d’amener le plus faible au niveau du plus fort », explique l’ancien commando, auteur en 2013 d’un livre sur son parcours aux éditions Nimrod.

Outre cette émission à venir, l’idée d’un retour du service militaire est on ne peut plus d’actualité, qui plus est après les deux attentats terroristes subis en 2015. Les demandes de renseignement dans les Cirfa (Centre d’Information et de Recrutement des Forces Armées) explosent, le service militaire volontaire (SMV), lancé le 1er juillet par François Hollande, fait un carton, et selon un récent sondage, 80 % des Français se disent favorables au rétablissement de ce service national qui faisait la cohésion de tout un peuple.

Une école de la vie qui mêlait débrouillardise, apprentissage des valeurs, camaraderie et service du pays, supprimée par Jacques Chirac en 1996 et remplacée plus tard par une ridicule Journée défense et citoyenneté (JDC) qui prétend former des Français avec des Power Point. Par principe, et sans prêter à l’armée, déjà bien amoindrie, des moyens dont elle ne dispose pas forcément, le retour d’un service militaire est aujourd’hui une nécessité vitale pour retrouver ce lien fraternel entre les Français, frères d’armes avant toute autre considération sociale, ethnique ou religieuse.

Ne manquez pas notre reportage, « Au boot camp avec Marius », disponible en VOD.

Adhérer

A propos de Christopher Lannes

Christopher Lannes
Directeur de publication du Bréviaire des patriotes. Journaliste indépendant TV Libertés, Ojim.

3 commentaires

  1. Bien que le côté « reality show » m’inspire la méfiance, il me semble effectivement une bonne chose que notre système médiatique valorise le fait militaire.
    Ce qui paraît particulièrement bien, dans cette présentation, c’est aussi qu’il y a un lien avec le passé et que cela donnera peut-être une belle image de cette période offerte au service du bien commun.
    Soit-dit en passant, 80% des Français souhaitent revenir au Service National mais je ne vois rien venir, sœur Anne. D’ailleurs un rétablissement demanderait beaucoup d’argent et beaucoup d’efforts de la part de notre gouvernement et de nos jeunes (rappelons que le SN n’était pas rémunéré, ou si peu), un changement complet de paradigme comme on dit.
    Ces images me rappellent aussi à quel point je détestais Chirac….

  2. Je ne souhaite pas du tout insulter Marius mais je n’y crois pas une seule seconde. Que M6 ou n’importe quelle autre chaîne puisse véritablement proposer un programme qui ne soit pas volontairement débile va à l’encontre des intérêts commerciaux de M6 ou de tout autre chaîne qui pour le coup cracherait sur ses clients..

    • Christopher Lannes

      On trouve, à la télévision, de bons programmes. Même s’ils tendent à disparaître, ils sont encore là. Pour celui-ci, il a l’avantage de faire de l’audimat (voir des jeunes cons se faire remettre en place, ça plait) et aussi de promouvoir le retour du service militaire.

      Il ne faut pas voir tout en noir. Certes, M6 pense avant tout à ses intérêts mais pour une fois les deux convergent.

Revenir en haut de la page