jeudi, 30 mars, 2017

Casseurs du PSG : 47 interpellations | Manif pour tous : 350 interpellations

Dimanche 12 mai, des casseurs envahissaient les Champs-Élysées pour « fêter la victoire du PSG » à leur manière, c’est-à-dire en brûlant des voitures, cassant des vitrines, pillant les magasins et en saccageant le domaine public. Ils remettaient ça le lendemain, au Trocadéro, devant un dispositif policier nettement insuffisant. Pour la plupart issus de l’immigration et des banlieues, ces racailles ont pu librement mettre à sac les rues de Paris, causant 1 million d’euros de préjudices. Cerise sur le gâteau : médias et politiques ont eu le toupet de mettre en cause les « ultras » du PSG, en gros ce que Pierre Lescure appelle des « pur porc ».

Bilan : 47 interpellations.

Dimanche 26 mai, des opposants à la dénaturation du mariage s’opposent aux forces de l’ordre. Ces jeunes patriotes, venus non pour casser et voler mais pour défendre des valeurs, le droit des enfants et une vision traditionnelle de la famille, chantent la Marseillaise et agitent des drapeaux français devant 4 500 policiers venus les disperser. Aucune vitre brisée, aucun magasin pillé, aucune voiture brûlée. La France polie n’est pas de cette trempe. L’engagement est profond, passionné, réfléchi.

Bilan : 350 interpellations.

Christopher Lings

A propos de Christopher Lannes

Christopher Lannes
Directeur de publication du Bréviaire des patriotes. Journaliste indépendant TV Libertés, Ojim.
Revenir en haut de la page