lundi, 22 mai, 2017
L'acteur s'agace des « clichés à la mode » sur l'Église catholique.

Benoît Poelvoorde : « J’ai été élevé par des curés qui ne m’ont pas battu ni traumatisé »

Crédits : Wikimedia CC

Crédits : Wikimedia CC

Extrait d’un entretien avec l’acteur belge Benoît Poelvoorde publié dans Le Figaro. L’acteur évoque sa foi chrétienne et son rapport avec la religion :

« Je me sens chrétien parce que c’est mon éducation, et je ne crois pas qu’on puisse renier les choses qui vous ont fondé. J’ai été élevé par une mère très croyante et par des curés qui ne m’ont pas battu ni traumatisé, contrairement à tous les clichés à la mode, qui m’énervent assez. J’ai la foi, et je crois que Dieu est amour. « Aimez-vous les uns les autres », c’est la phrase la plus culottée du monde, parce que si on se regarde, on n’est pas programmé pour s’aimer. J’ai tourné récemment un film de Xavier Beauvois, un sauvage plein d’amour pour les gens. Cela s’appelle La Rançon de la gloire, l’histoire vraie du vol du cercueil de Charlie Chaplin par deux malfrats. Tout ça sous la protection de sainte Rita, patronne des causes perdues : c’est un film suisse de Rita productions ! »

 

A propos de Christopher Lannes

Christopher Lannes
Directeur de publication du Bréviaire des patriotes. Journaliste indépendant TV Libertés, Ojim.

10 commentaires

  1. Merci M. Poeverloode de prendre la défense des catholiques !

  2. Benoit est né en 64 . les châtiments des années 50/60 il ne les a pas connus, certes, pour le reste je suis d’accord avec lui ! les curés ne sont pas tous pédophiles, ,loin de là ! et l’enseignement Christique n’en demeure pas moins génial, même si bien peu de chrétiens le mettent en pratique réellement !

  3. pierre de vaquerie

    Les clichés dont parle B. Poelvoorde sont voulus par les deux pires catégories humaines qui sevissent dans la société: les socialistes et les journalistes. 

  4. Bonjour,
    parce que ma famille était très croyante, que j’avais deux personnes prêtres dans mon entourage familial j’ai bien faillit devenir prêtre moi-même. Le sort en a décidé autrement. Je retiens de mes années de séminaire beaucoup de merveilleux, surfait sans doute avec le temps qui passe mais il faut bien le dire, il y avait et il y a toujours dans l’église catholique beaucoup d’hommes et de femmes de bien.
    Oublions un peu les scories médiatiques actuelles ou tout le monde est mis dans le même sac. la dévoyance (si le mot existe) actuelle des médias qui s’assimile plus a un lavage de cerveau qu’à autre chose y est pour beaucoup. Que ne ferait-on pas pour vendre…du papier.
    Ma croyance a changé et n’a plus grand chose a voir avec la foi chrétienne mais mes jeunes années m’ont donné, sans doute, entre autre, une colonne vertébrale intellectuelle qui m’est bien utile maintenant.
    Cincinnatus (Vous voyez même mon pseudo vient de mes années de séminaire.

  5. J ai peur qu il ne fasse plus beaucoup de films.affirmer être croyant , c est se fermer des portes . J espère que sa Foi sera la plus forte . Que Dieu bénisse cet acteur , qui ose montrer sa croyance.grand merci a lui. 

  6. Peut-être que l’homme n’est pas programmé pour aimé mais une chose est sûre c’est que si Jésus nous à dit « aimer-vous les uns les autres » c’est que nous sommes capables de nous aimer les uns les autres. Cher Ben j’espère que tu liras ce message. Bravo pour ton courage d’osé afficher publiquement ta foi et tes croyances. Je prie pour toi afin que tu viennes à la connaissance de Jésus. Le seul et unique Sauveur.à bientôt mon ami!

Revenir en haut de la page