lundi, 27 mars, 2017
Les deux armées festoieront ensemble durant toute la journée.

29 août 1475 : Le traité de Picquigny met fin à la Guerre de Cent Ans

Mort de John Talbot à la bataille de Castillon – Charles-Philippe Larivière.

Mort de John Talbot à la bataille de Castillon – Charles-Philippe Larivière

Le 29 août 1475, le traité de Picquigny marque la fin de la Guerre de Cent Ans.

Il est signé entre Louis XI et Édouard IV. La guerre s’était quelque peu endormie après la bataille de Castillon, une victoire décisive qui assied l’autorité du roi de France et entraîne le retrait des troupes anglaises.

Le roi d’Angleterre se retire avec son armée et renonce à son alliance avec le duc de Bourgogne, Charles le Téméraire contre une somme de 75 000 écus d’or et une pension annuelle de 50 000 écus d’or. Les deux adversaires vont se vanter d’être le grand vainqueur de l’histoire alors qu’en réalité, il arrange les deux parties.

Pendant qu’Édouard IV se targue d’avoir reçu un tribut de la France, Louis XI s’enorgueillit de fournir une pension à son rival. Grâce à ce traité, la royauté française va asseoir son autorité sur ses vassaux, notamment le duc de Bourgogne.

Les deux armées festoieront ensemble durant toute une journée.

Christopher Lings

A propos de Christopher Lannes

Christopher Lannes
Directeur de publication du Bréviaire des patriotes. Journaliste indépendant TV Libertés, Ojim.

9 commentaires

  1. Ne blamons pas Chris, il écrit trop vite. Il n’y a pas de mal, tout le monde avait corrigé.
     

  2. Soldats anglais et français, n’était-il pas aussi, pour une bonne part, né de ce côté de la Manche?
    Est-ce qu’ils n’étaient pas satisfaits d’être enfin licencié et de pouvoir revenir sur leur terre du Sud-Ouest?

Revenir en haut de la page