mercredi, 22 novembre, 2017
30 janvier 1972 : L’armée britannique tire sur des manifestants catholiques
Crédits AFP

30 janvier 1972 : L’armée britannique tire sur des manifestants catholiques

Le 30 janvier 1972, l’Association nord-irlandaise pour les droits civiques (NICRA) organise une manifestation dans le Bogside à Derry pour réclamer l’égalité des droits entre catholiques et protestants et pour protester contre les mesures d’internement administratif décidées par le Parlement.

Déployée sur place pour contenir cette manifestation illégale, le Ier bataillon du Régiment de parachutistes de l’armée britannique, commandé par le Major Ted Loden, ouvre le feu à balle réelle sur une foule désarmée, blesse plusieurs manifestants et en tue 14 (dont 7 adolescents). D’abord niée et couverte par de faux témoignages, la culpabilité de l’armée britannique est aujourd’hui reconnue officiellement suite à une grande enquête lancée en 1998.

Le groupe de rock U2 a rendu hommage aux victimes dans sa chanson « Bloody Sunday ».


Mur des victimes dans le Bogside (Vintagekits/Wikimedia CC)

Mur des victimes dans le Bogside (Vintagekits/Wikimedia CC)

Faire un don via Paypal ou par chèque

A propos de Christopher Lannes

Christopher Lannes
Directeur de publication du Bréviaire des patriotes. Journaliste indépendant TV Libertés, Ojim.
Revenir en haut de la page