lundi, 22 mai, 2017

A propos de Le Bréviaire des Patriotes

Le Bréviaire des Patriotes

Un commentaire

  1. On a coupé la tête du canard. Ce n’est pas parce qu’il court encore qu’il n’est pas mort.

Revenir en haut de la page