dimanche, 21 octobre, 2018

Archives de l’auteur: Anthony La Rocca

Souscrire au flux
Jeune patriote français, étudiant républicain réactionnaire amoureux de notre patrimoine culturel. Je crois que la France a un destin particulier, je refuse qu'elle soit diluée dans le concert des nations. Sur une ligne bonapartiste, je suis favorable à une synthèse entre tradition et progrès, à un État puissant, autonome et bienveillant, représenté par un homme providentiel. Il s'agit tout autant de s'opposer à la xénophilie de nos élites, de sauvegarder une civilisation, de favoriser le progrès social. Je consulte le Bréviaire des patriotes régulièrement.

Péguy et la puissance de l’argent (III) – Pourquoi le lire aujourd’hui ?

« C’est par l’affection que ça commence. Louis XIV au moins, qu’on se souvienne, s’en foutait à tout rompre du bon peuple. Quant à Louis XV, du même. Il s’en barbouillait le pourtour anal. On ne vivait pas bien en ce temps-là, certes, les pauvres n’ont jamais bien vécu, mais on ne mettait pas à les étriper l’entêtement et l’acharnement ... Lire la suite »

Péguy et la puissance de l’argent (I) – Maturité politique (1873-1914)

« Cette fidélité à soi-même qui est tout de même l’essentiel » C. Péguy L’homme des paradoxes apparents, des oxymores de la pensée. C’est peut-être une première manière d’appréhender Péguy, ce patriote internationaliste, ce chrétien anticlérical, cet anarchiste craignant le désordre comme engendrant « la servitude »1. Il a notamment clamé : « La République, notre Royaume de France ». Il est un libre-penseur : son ... Lire la suite »

Renaud Camus : « On assimile des individus, pas des peuples »

L’écrivain Renaud Camus, fondateur du parti de l’In-nocence, théoricien et observateur du « grand remplacement » de population qui sévit aujourd’hui en Europe, a répondu aux questions du Bréviaire des patriotes. LBDP : Vous assimilez souvent les mouvements démographiques contemporains à une colonisation de la France par ses anciens colonisés. D’autre part, vous déplorez sans relâche la « déculturation » ... Lire la suite »

Christian Vanneste : « L’UMP n’est plus qu’une officine de placement électoral sans convictions »

Christian Vanneste, président du Rassemblement pour la France (RPF), a répondu aux questions du Bréviaire. En 2012, ce dernier a fait polémique au sein de la bien-pensance politico-médiatique pour avoir rappelé une vérité historique : il n’y a pas eu de déportations d’homosexuels en France durant la seconde guerre mondiale (vidéo). L’UMP engagera une procédure d’exclusion que l’homme politique devancera ... Lire la suite »

Enjeux idéologiques modernes et monde grec (II) – Le Romantisme

L’Histoire d’une nation comme la nôtre est traversée par divers courants, chaque génération nouvelle se pensant vouée à refaire le monde. Le mouvement de la Renaissance venait de traverser l’Europe : un attrait pour l’Antiquité poussé à l’idolâtrie. Bien au-delà de la connaissance préexistante de ces temps anciens – les bibliothèques du Moyen Âge à l’image de celle d’Isidore de Séville, ... Lire la suite »

Thomas Guénolé, un conservateur au long nez

GUÉNOLÉ Thomas, Petit guide du mensonge en politique, Paris, Broché, 2014, 160p. Cent soixante pages, très gros caractères. Titre accrocheur « Petit guide du mensonge en politique ». Rouge cerise. Thomas Guénolé, docteur en science politique, maître de conférence à l’ IEP de Paris, monsieur invité consensuel, est là pour nous apprendre que les hommes politiques nous mentent. Il veut ... Lire la suite »

« Macadam Cowboy », la fin du rêve américain

Midnight Cowboy, (Macadam Cowboy) , Schlesinger John, avec Dustin Hoffman, John Voight, Sylvia Miles, 1969, drame, 113 minutes. Joe Buck, jeune Texan ambitieux, décide de partir pour New York. La radio lui souffle des voix féminines endiablées qui n’attendent que lui. En tenue de cow-boy, entretenant un corps de beau garçon, il se lance dans la profession de gigolo, scrutant ... Lire la suite »

Honoré de Balzac et les Chouans

Honoré de Balzac a-t-il alors écrit son dernier roman de jeunesse, ou bien son premier grand chef-d’œuvre ? Écrivain infortuné, à la recherche d’un récit qui fournirait rapidement du revenu, il écrit Les Chouans1 en 1828, portant sur la période révolutionnaire qu’il a auparavant étudiée2. Par ce roman historique et politique fort d’une documentation savante, le lecteur se transporte à la ... Lire la suite »

Enjeux idéologiques modernes et monde grec (I, bis) – Le plaidoyer du docteur Céline

« J’avais uniquement une vocation médicale, et je regrette l’avoir un peu négligée. Je me serais livré entièrement à la médecine, je n’aurais pas eu tant d’ennuis et alors je me suis livré… je me suis livré à la littérature et il m’en a coûté très cher » L.F.Céline, interviewé par R. Sadoul, mars 1955 pour le magazine littéraire. CELINE ... Lire la suite »

Revenir en haut de la page