mercredi, 21 août, 2019

Archives de catégorie : Histoire

Souscrire au flux

Le dénigrement du roman national

Si deux choses sont à différencier, c’est bien l’Histoire et le roman national. De la même manière que la science et la religion, il s’agit de deux choses qui se complètent autant qu’elles s’opposent. Si l’une est une étude froide, objective et scientifique du passé, l’autre en est sa romance. L’une sert à la quête de la vérité historique, l’autre ... Lire la suite »

Napoléon III et les « républicains »

« Pour qu’un souverain puisse agir fortement au dehors, il faut qu’au-dedans son action soit libre. » Louis Blanc Au lendemain du Deux-Décembre, les chefs républicains durent aller planter leurs tentes ailleurs … Ledru-Rollin, Félix Pyat, Victor Hugo, passèrent en Belgique où ils furent à l’aise pour insulter le gouvernement sorti de la volonté nationale et Louis Napoléon Bonaparte, à ... Lire la suite »

L’Aiglon, un destin manqué

François-Charles-Joseph Napoléon, le futur et malheureux héritier de la plus belle couronne du monde, naquit, il y a deux cents ans, au palais des Tuileries, le 20 mars 1811, et reçut le titre de roi de Rome. On sait avec quel enthousiasme la nouvelle de sa naissance fut accueillie dans tout l’empire, enfin l’avenir de la dynastie était assuré. Mais ... Lire la suite »

Coup d’État du 2 décembre 1851 : vous avez dit « crime »

L’histoire ne se recommence pas, a-t-on dit. C’est vrai en ce sens qu’il n’est pas donné à l’homme de coordonner les événements de façon à en obtenir le résultat déjà produit par des conditions similaires. Mais en revanche, il est rationnel que les mêmes causes déterminent les mêmes effets. Comme celle de 1799, la République de 1848 arrivée progressivement à ... Lire la suite »

Le Second Empire : anecdotique et médiocre. Vraiment ?

Le règne de Napoléon III a aujourd’hui mauvaise image : on en retient essentiellement la défaite de Sedan due à la guerre franco-prussienne et les récits qu’en ont fait Emile Zola, Victor Hugo et la Troisième République. Est-ce suffisant ? On oublie que c’est sous le Second Empire que la France a accompli sa révolution industrielle, Napoléon III souhaitant en ... Lire la suite »

Les leçons du siège de La Rochelle

Si l’on sait que, toujours, l’Histoire se répète, il convient donc, et ce en toute urgence, de prendre acte d’un tragique évènement de notre passé : le siège de La Rochelle (1627-1628). Suite à l’Edit de Nantes promulgué par Henri IV en 1598, les protestants jouissent de leur liberté de culte, financé et sécurisé par le pouvoir royal. Cette liberté ... Lire la suite »

L’Auld Alliance : L’alliance oubliée

Après l’accord signé par le premier ministre britannique, David Cameron, autorisant la tenue d’un référendum, en 2014, sur l’indépendance de l’Ecosse ; j’ai souhaité revenir sur un évènement qui ne fut jamais enseigné à nos petites têtes blondes, l’Auld Alliance ; mais aussi sur le caractère légitime du souhait, émanant du chef de file du parti national écossais (SNP), Alex ... Lire la suite »

1683 : Les Viennois narguent l’envahisseur ottoman avec l’ancêtre du pain au chocolat

Le 5 octobre 2012 à Draguignan, Jean-François Copé évoquait les problèmes des jeunes français qui se faisaient dérober leurs pains au chocolat pendant le ramadan. Il ne sera pas question ici de prendre la défense de l’hypocrite et opportuniste Jean-François Copé, surfant sur cette réalité indéniable dans un but électoraliste, mais plutôt de mettre cette anecdote en parallèle avec un ... Lire la suite »

L’AELE : Une alternative oubliée à l’Union Européenne

François Hollande a donné une interview à plusieurs journaux européens, dont Le Monde, aujourd’hui à l’Elysée. Passant outre les éléments de langage habituels que l’on nous sert tous les jours à la télévision et dans les journaux, notre Président Normal a fait montre d’une incroyable hypocrisie. En effet, la question portait sur la sortie de crise de la zone €uro ... Lire la suite »

Eylau : Retour sur la plus grande charge de cavalerie de l’histoire

8 février 1807. L’armée napoléonienne, engagée en Pologne pour défaire la quatrième coalition (Royaume-Uni, Prusse, Russie, Suède), se retrouve, après avoir écrasé les Prussiens lors de la campagne de Saxe, en lutte serrée aux alentours du village de Preussisch-Eylau face aux Russes de Bennigsen. L’issue de la bataille est incertaine. Face aux 80 000 russes et leurs 400 canons, l’Empereur ... Lire la suite »

Revenir en haut de la page