dimanche, 21 avril, 2019

Archives des mots-clés : République

Souscrire au flux

« Être (ou ne pas être) républicain », livre important de Frédéric Rouvillois

Tous les livres dont se chargent les rayonnages de librairie n’ont pas le même degré d’utilité (ni le même degré de toutes sortes d’autres valeurs d’ailleurs). A cet égard, celui de Frédéric Rouvillois, Etre (ou ne pas être) républicain, paru aux éditions du Cerf en 2015, fait figure de pépite. À celui qui s’intéresse à la chose politique, qu’il soit déjà ... Lire la suite »

Réponse à Houria Bouteldja, l’indigeste de la république

Dans une lettre ouverte (lire ici), l’indigeste de la république Houria Bouteldja s’en est pris violemment à Éric Zemmour « l’israélite », qu’elle qualifie de « connard » vendu aux « blancs » par haine de ses origines « arabes et juives ». Une réponse en bonne et due forme s’imposait. Mme Bouteldja, je ne vous appellerais pas « très chère » car à mes yeux, vous ne l’êtes pas ... Lire la suite »

Le totalitarisme intégral (I) : Système politique et déterminants

Caractéristiques générales Un grand paradoxe voulut qu’en un monde assis sur la doxa libertarienne du libre arbitre, affranchissant l’humanité de ses chaines, soit disant représentées par les religions et l’attachement aux principes supérieurs, on en arriva finalement à s’entraver d’une parodie des principes desquels il s’était extirpé. Le monde est ainsi irrémédiablement enserré d’une toile subtilement tissée et sous les ... Lire la suite »

La démocratie véritable : un défi lancé aux hommes ?

L’erreur propre à notre époque est de concevoir la démocratie comme un dû, comme acquise, comme un aboutissement. Cela fait des lustres semble-t-il qu’elle n’est plus en processus de bataille contre d’« affreux » anti-démocrates. La réalité est qu’elle n’est pas un effet de cliquet, qu’elle se conquiert éternellement par les citoyens, là est sa fondation même. Une démocratie qui ne se ... Lire la suite »

Abrégé sur la dissidence (IV) – Pierre Hillard, le bon chrétien

Monsieur Hillard est un homme serein, précis, soigneux et spécialiste de la mondialisation. En soi, son parcours explique d’une certaine façon son niveau de raisonnement, car il a touché au but, en ayant étudié un des fondements du post-modernisme qui est, pour reprendre les termes de Guénon, une « volatilisation » issue du nomadisme dégénéré. Hillard montre alors avec une clarté impressionnante ... Lire la suite »

Abrégé sur la dissidence (III) – Les souverainistes républicains

« Souverainiste républicain. » Nous pourrions faire entrer dans cette catégorie bon nombre d’opposants, mais non pas de parfaits dissidents ; les souverainistes étant souvent républicains, ce qui est difficilement conciliable avec l’intellectualité et les agissements d’un véritable insoumis. En soi, être souverainiste et républicain demeure un authentique paradoxe, car la république prétend à l’universalité par le biais de l’uniformisation, ... Lire la suite »

Revenir en haut de la page