Les Carnets de Maxime Sentence – Janvier 2013

Les Carnets de Maxime Sentence – Janvier 2013

Retrouvez régulièrement, en exclusivité sur le Bréviaire, une nouvelle note de Maxime Sentence. Incisifs et pertinents, poétiques et acides, ses carnets apportent un regard perçant et drôle sur le monde et la société contemporaine.

« Je ne suis d’aucun monde. Ma seule patrie est l’humour. Sans superstition, sans croyance, sans idéologie, sans illusions autres que celle de croire que je n’en ai aucune, ne me restaient que l’humour et le cynisme. Par cynisme, j’ai choisi l’humour. » Maxime Sentence.

6 144 – Incroyable découverte : On retrouve un neurone au siège du Parti socialiste ! La communauté scientifique est en effervescence… jusqu’à son soudain désenchantement après communication des conclusions du rapport d’analyses génétiques. L’ADN de l’incroyable découverte n’est autre que celui du plombier venu réparer la chasse d’eau !

5 394 – L’Europe s’avance dans l’Histoire, triomphe allemand !

6 093 – Incroyable ! Certains passages du dernier ouvrage de Jacques Attali sont bien de lui ! Le célèbre plagiaire, étourdi par l’inspiration (ou endormi par le ronron du photocopieur), n’aurait pas pris garde que les passages sélectionnés par son secrétariat pour le chapitre en cours étaient tirés de l’un de ses propres bouquins.

3 026 – Les esprits simples qui rêvent de débarrasser la Terre du capitalisme me font penser à des ouvriers qui voudraient enlever la roue de leur brouette sous prétexte qu’elle grince.

2 412 – Les sénateurs passent la moitié de leur temps à expliquer à quoi ils servent… et l’autre à se le demander !

3 535 – Je me suis toujours demandé si la CGT, après avoir achevé de sucer à mort le pays qu’elle parasite, de le vider de toute substance, abandonne l’agonisant pour sauter sur un autre pays, ou bien si elle meurt avec lui ?
Je ne vais peut-être pas tarder à le savoir…

5 196 – Les gens malheureux ne connaissent pas leur bonheur !

Retrouvez aussi les notes de 2012

 

VN:F [1.9.22_1171]
Avis: 0.0/10 (0 votes pris en compte)

A propos de Maxime Sentence

Maxime Sentence
« Je ne suis d’aucun monde. Ma seule patrie est l’humour. Sans superstition, sans croyance, sans idéologie, sans illusions autres que celle de croire que je n’en ai aucune, ne me restaient que l’humour et le cynisme. Par cynisme, j’ai choisi l’humour. » Retrouvez les Carnets de Maxime Sentence : http://www.lebreviairedespatriotes.fr/category/carnets/
Revenir en haut de la page