samedi, 21 octobre, 2017
« Ça se dispute » : émission du 5 septembre 2014
Éric Zemmour et Nicolas Domenach sur le plateau de « Ça se dispute » (capture d'écran I-Télé via VK).

« Ça se dispute » : émission du 5 septembre 2014

Comme chaque vendredi dans « Ca se dispute » sur I-Télé, Éric Zemmour et Nicolas Domenach débattent autour de l’actualité de la semaine.


Sources : I-Télé / News360x

Nous avons besoin de votre soutien pour vivre et nous développer :

A propos de Le Bréviaire des Patriotes

Le Bréviaire des Patriotes

9 commentaires

    • Domenach n’a aucun bon sens, je suis femme, et je trouve que l’homme devrait retrouver sa place dans cette société. Je déplore la nomination de Belkacem à ce poste. pas parce qu’elle est marocaine, mais parce qu’elle ferait mieux de remettre en place les pédagogies qui fonctionnaient . Avec leurs nouvelles méthodes, les enfants ne savent plus lire et écrire. Quant à la double nationalité, je suis contre. On doit choisir. Moi, je suis d’origine italienne, mais parce que je vis en France, j’ai pris la nationalité française. Il n’est pas bon d’avoir le cul entre 2 chaises. Et puis que DOMENACH arrête de comparer l’émigration d’avant à celle d’aujourd’hui. A l’époque, nous venions pour travailler, et non profiter des avantages sociaux, comme il est fait aujourd’hui. On en a marre, de tous ces gens de gauche qui parlent de modernité. Alors que l’on régresse de plus en plus. Le bon sens, il n’y a que ça de bien avec la réalité, et non le DENI !!!

  1. Ah Zemmour ! Zemmour ! bientôt ministre de Marine le Pen ? le seul journaliste hors concours !

  2. Je suis outre-atlantique, francophone et québécois et j’adore vos émissions telle que Ça se dispute. Il m’arrive même de laisser ma trace par des commentaires, comme maintenant. Pourquoi? Parce qu’à une moindre échelle je reconnais quelques traits politique de nos chaumières. Ici aussi il y a la gauche et la droite, ici aussi il y a incompatibilité flagrante entre les discours. Je ne suis plus de gauche depuis une 15aine d’années quand peu à peu j’ai constaté que leur gouvernance causaient des dommages à la structure même de nos États. Ici c’est le Parti québécois qui a pris le bâton socialiste en main et malgré son projet de faire du Québec un pays ses militants socialistes ( ici on dit social-démocrate ) refusent toutes coopérations avec des souverainistes plus à droite. Moi j’appelle ça de l’intégrisme de gauche. Aussi, vive Zemmour à qui je donne 8.9/10 pour ses prises de position. Je n’ai pas assez de temps et de place pour épancher mes idées. Bonne continuation.

  3. Je donne entièrement raison à Éric Zemmour. Nos soixante-huitard subissent les revers de la société qu’ils ont voulu. Pensaient – ils qu’ils allaient être épargnés ?

  4. Merci pour le replay, je le cherchais ! 🙂

  5. ZEMMOUR est un journaliste hors pair
    il se caractérise par son franc-parler,
    son refus de la langue de bois,
    ses grandes capacités intellectuelles,
    son érudition étendue,
    sa courtoisie,
    la pétillance et la justesse de ses analyses politiques et sociétales
    que les journalistes prennent de la graine de son indépendance d’esprit !

Revenir en haut de la page