samedi, 16 décembre, 2017
Entretien avec Julien Rochedy : « Nous sommes les enfants de Waterloo »
Julien Rochedy, président du FNJ, lors de notre entretien le 6 juillet 2014, à Paris.

Entretien avec Julien Rochedy : « Nous sommes les enfants de Waterloo »

Le Bréviaire des patriotes a rencontré Julien Rochedy, directeur national du FNJ, avec lequel il revient sur plusieurs points comme la jeunesse, Napoléon, le bonapartisme, la Russie ou encore la politique économique de Marine Le Pen.

À Paris, le 6 juillet 2014.

Nous avons besoin de votre soutien pour vivre et nous développer :

A propos de Christopher Lannes

Christopher Lannes
Directeur de publication du Bréviaire des patriotes. Journaliste indépendant TV Libertés, Ojim.

10 commentaires

  1. je ne parlerai de la forme ni de l’ensemble du fond. je note juste que M Rochedy, comme beaucoup d’ailleurs, réduit le bonapartisme à Napoléon 1er et ses campagnes militaires. Quid de Napoléon III et de tout ce qu’il a apporté à la France ? bref peut mieux faire …

    • Christopher Lings

      Je ne comprends pas pourquoi tu le dénigres ainsi David. Moi, par exemple, je suis bonapartiste et napoléonien avant toute chose. Que ce jeune, futur politique de premier plan, soit ainsi attaché à l’Empereur et au bonapartisme me remplit de joie.

      Excuses-moi, mais toi, au contraire, on a souvent l’impression que tu es à DLR avant d’être bonapartiste…

  2. DLR avant d’être bonapartiste, si tu veux penser ça tant mieux pour toi mais pour moi le bonapartisme ne s’arrête pas à Napoléon 1er comme le pense certains. ensuite pour ma part je n’ai jamais pensé que DLR incarné le bonapartisme et que NDA était le nouveau bonaparte. le « marinisme » reprend des thèmes du bonapartisme mais il n’est pas le bonapartisme.

  3. ce jeune homme, fort sympathique au demeurant, a t-il lu Louis Napoléon ? a t-il lu Lenglé, Ornano, Amigues, le Prince Napoléon, Persigny, etc pour parler du bonapartisme ? bref …

  4. Qu’il fasses son bout de chemin mais qu’il ne fasses pas de récupération politique…

  5. J’ai du mal à comprendre en quoi un véritable bonapartiste peut adhérer à l’œuvre de Napoléon Ier plutôt qu’à celle de Napoléon III. Napoléon a compromis le destin français sans retour, et sur bien des points. Quant à la Banque de France, il s’agit maintenant de la refondre en Banque d’État puisqu’il s’agit, de même que la Réserve Fédérale Américaine, d’une banque centrale tenue par des groupes privés, autrement dit qui peuvent imprimer le papier monnaie à l’encontre de toute décision gouvernementale… Napoléon Ier nous a légué un bilan est plus catastrophique qu’autre chose.

    • Vous faites des raccourcis et vous n’êtes pas le seul quelque soit le sujet ce qui m’agace vous ne voyez pas l’oeuvre dans son ensemble mais les petits bouts qui vous donneraient raison. Quant à Napoléon III tout ce que je vois moi aussi en raccourcis c’est 1870… Comme quoi, mais bien sûr je suis lorraine ceci explique cela !

      • Eric a un peu raison: Napoleon 1er a fait de grandes choses, mais aussi des choses qui ont viré à la catastrophe pour la France. Je pense à son action politique en Allemagne, qui a grandement contribué à l’émergence d’un nationalisme allemand qui nous a coûté très cher au siècle suivant.
        Aussi je suggère à Perez d’être plus indulgent avec Nap.III et 1870. Il était alors très malade et a un peu payé les pots cassés par son oncle (et nous avec comme expliqué ci-dessus).

  6. OUI je retrouve en Julien ROCHEDY le souffle de ma jeunesse …née A LA LECTURE DU CONSCRIT DE 1813 et qui a l’evocation de WATERLOO GARDE AU COEUR et en MEMOIRE le ce dernier carré des 1ier et 2ieme bataillons des chasseurs de la garde imperiale commandé par LE GENERALE CAMBRONNE …QUEL BELLE EXEMPLE DE COURAGE ET FIDELITE !!!!!!

    VIVE L’EMPEREUR !!!!!!!!!

Revenir en haut de la page