Un jeune opposant au « Mariage pour tous » condamné à 2 mois de prison

Ce mercredi le gouvernement socialiste a, semble-t-il, enclenché une nouvelle phase dans sa répression de l’opposition à la dénaturation du mariage. Après l’intimidation à coups de garde-à-vue, la dissuasion à coups de matraque, voici venu le temps de la terreur de la prison.

Ce mercredi, Nicolas, un jeune de 23 ans, opposant au « mariage » et à l’adoption pour les couples homosexuels et cofondateur des Veilleurs, a été condamné à 4 mois de prison, dont 2 fermes, pour « rébellion et refus de prélèvement lors d’une audience en comparution immédiate ». Ce dernier avait été interpellé, après avoir été tabassé, dimanche soir alors qu’il participait à la Manif pour tous devant les studios de M6, où le président était interrogé.

« Après avoir passé trois jours dans les cachots sordides de la République, sous-alimenté et devant uriner dans [sa] cellule, le jeune Nicolas dormira ce soir à côté des dealers, des assassins et des violeurs pour lesquels Christiane Taubira estime que la prison n’est pas la solution », a commenté Me Frédéric Pichon sur Nouvelles de France.

Toujours sur le site de nos confrères, l’abbé Guillaume de Tanouärn s’indigne : « Nous sommes devant un gouvernement terroriste, au sens précis où il utilise la terreur des gardes à vue abusives d’abord, le tabassage et des condamnations à la prison ferme (m’est avis que cela ne fait que commencer) ensuite, pour éviter le débat public (et éventuellement le referendum) sur la question du mariage homosexuel. »
Le gouvernement socialiste semble vouloir enclencher un règne de Terreur. C’est à se demander quand la guillotine refera son apparition sur la place de la Concorde… Rappelons que selon le pôle juridique de la Manif pour tous, 1 000 arrestations et 600 gardes-à-vue sont à dénombrer en quelques mois.

Christopher Lings

VN:F [1.9.22_1171]
Avis: 0.0/10 (0 votes pris en compte)

A propos de Christopher Lannes

Christopher Lannes
Directeur de publication du Bréviaire des patriotes. Journaliste indépendant TV Libertés, Ojim, Présent.
Revenir en haut de la page