vendredi, 16 novembre, 2018

Archives de l’auteur: Jérôme Carbriand

Souscrire au flux
Étudiant en économie, j'ai outrepassé les limites de l'enseignement universitaire en m'intéressant aux post-keynesiens, j'ai en cela une solide maîtrise des réalités économiques. D'autre part, j'ai parallèlement voué un intérêt particulier à la lecture d'une grande partie de la philosophie occidentale dont l'incohérence générale m'a incité à étudier la "métaphysique". Dans cette voie, certains auteurs m'ont véritablement touché, c'est le cas de René Guénon, Julius Evola et Mircea Eliade. Que suis-je donc, sinon une Cassandre sans génie, dont le seul mérite aura été de tomber avant les autres, écrasé par une foule arrogante et aliénée. Je suis le mouton noir d'un troupeau aveugle, dont les yeux s'entrouvrent pour percevoir l'abîme dans lequel nous nous jetons. Je suis le cauchemar de la modernité et la honte de la Tradition pour avoir enduré la boue d'une époque aussi souillée.

Et si c’était Fillon ?

On sait que François Fillon est amateur de course de vitesse et d’endurance. Aujourd’hui, l’intervalle est court pour redresser la France, car du temps, nous n’en avons pas et lui non plus. L’homme de 62 ans a vécu toute sa vie en politique, collaborateur parlementaire de profession et député à 27 ans, il est bien loin d’un Donald Trump: pas populiste ... Lire la suite »

Fight club : de la destruction de l’anonymat à l’âge des héros

Avant-propos : Que cela soit volontaire ou non, l’histoire de Palahniuk, habilement adaptée sur écran par David Fincher, affiche clairement les ambitions d’une révolte radicale, de cette génération broyée entre les mâchoires de la modernité et de l’individualisme triomphant. Décrié à sa sortie comme un film d’inspiration fasciste, « Fight club » est devenu l’icône d’une certaine jeunesse, dévoyée, malheureuse, mais alerte, laquelle, ... Lire la suite »

De la pudeur

N’auriez-vous guère cru que l’on vous épargnât le sujet ? Si tel était le cas, ce serait faire preuve d’une nuageuse constitution, car cela demeure une question qui vous obsède, tant et si bien que l’on croirait qu’elle vous fait vivre. Et pourtant, si peu d’entre vous se sont interrogés sur la pudeur… Ne sentirions-nous poindre à l’orée de cette ... Lire la suite »

Le totalitarisme intégral (IV) : Servitude volontaire et Barbarie douce

Avant propos Parce que tout a déjà été dit et bien souvent mieux que nous ne puissions jamais le faire, nous préférons parfois le corpus de texte. Si nous avons noté dans nos trois précédents billets les déterminants du totalitarisme intégral, nous avons surtout brossé un portrait large de sa constitution pluricéphale, en espérant ne pas avoir perdu le lecteur ... Lire la suite »

Le totalitarisme intégral (III) : La théorie du complot ou la reductio ad erratum

La troisième partie de notre chronique sur le totalitarisme intégral portera sur un aspect de l’argumentaire de masse – comprenez celui qui est servi tout prêt à la populace  –, l’un des traits fondateurs de la pensée unique. C’est une négligence intellectuelle aiguë érigée en principe rhétorique. La reductio ad erratum, nous l’appellerons ainsi, n’est rien de moins que l’anathème jeté ... Lire la suite »

Le totalitarisme intégral (II) : la mesure de l’opposition contrôlée

II) Le rôle déterminant de l’opposition contrôlée Dans la foulée de notre précédente partie, abordons ici un des points névralgiques de notre analyse, c’est-à-dire les opposants au totalitarisme intégral. Il serait par là aisé de voir qu’un des aspects les plus importants de ce totalitarisme renvoi à la notion d’opposition contrôlée. Ce système de domination sait donc illusionner ses sujets ... Lire la suite »

Le totalitarisme intégral (I) : Système politique et déterminants

Caractéristiques générales Un grand paradoxe voulut qu’en un monde assis sur la doxa libertarienne du libre arbitre, affranchissant l’humanité de ses chaines, soit disant représentées par les religions et l’attachement aux principes supérieurs, on en arriva finalement à s’entraver d’une parodie des principes desquels il s’était extirpé. Le monde est ainsi irrémédiablement enserré d’une toile subtilement tissée et sous les ... Lire la suite »

Géopolitique du Moyen-Orient : l’embrasement irakien

L’Irak aussi bien que l’ensemble des régions à majorité chiite risquent de tomber entre les mains d’une organisation extrémiste dites takfiriste. Mené par le mystérieux al-Baghdadi qui souhaite combattre « l’arc chiite » de la Syrie à l’Iran, l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL), soutenu en grande partie par les Saoudiens, se rapproche dangereusement de Bagdad. C’est par ... Lire la suite »

Autorité spirituelle et pouvoir temporel (I) : Réponse métaphysique à la confusion ambiante

Avant-propos : Il nous fut dernièrement donné d’observer à quel point la question du « meilleur régime » était présente dans les consciences, et à quel point elle déterminait l’ensemble des préoccupations politiques de la plupart des gens. Beaucoup s’inquiètent d’une plus large démocratie ou d’une VIe République, tandis que le monde est présenté de manière duale entre les tenants du bien et ... Lire la suite »

Revenir en haut de la page